You are here: Home » Est africain - Océan Indien » Chine-Afrique : le président malgache salue l’engagement de Xi Jinping pour consolider la coopération (INTERVIEW)

Chine-Afrique : le président malgache salue l’engagement de Xi Jinping pour consolider la coopération (INTERVIEW)

Le deuxième sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA, ou FOCAC en anglais), tenu à Johannesburg vendredi et samedi dans une ambiance d’amitié sincère, avec la participation du président chinois Xi Jinping et de plus d’une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains, a abouti à « un bilan très positif », s’est réjoui le président malgache, Hery Rajoamampianina.

Avec ce résultat, c’est un « avenir radieux » qui s’annonce pour la relation entre l’Afrique et la Chine, sous l’impulsion de Xi Jinping, selon lui.

« Le président chinois a vraiment montré son engagement à développer une coopération très sincère et fructueuse, dans un esprit de coopération gagnant-gagnant avec les Etats africains », a-t-il déclaré dans une interview à Xinhua.

©P.R.M habarizacomores.com
Question : Monsieur le président, quelles leçons tirez-vous de ce sommet du Forum sur la coopération sino-africaine auquel vous avez pris part aux côtés de vos homologues africains et chinois ici en Afrique du Sud et qui se tenait pour la première fois en Afrique ?

Réponse : C’est un bilan très positif. Je peux dire sans ambages que c’est un succès. Un succès d’abord parce que le sommet s’est passé dans une ambiance vraiment d’amitié, très cordiale et avec un esprit très positif de la part des deux côtés, de la Chine et de l’Afrique. Le président chinois a vraiment montré son engagement à développer une coopération très sincère et fructueuse, dans un esprit de coopération gagnant-gagnant avec les Etats africains.

A LIRE AUSSI sur habarizacomores.com: La France vole les îles africaines – Les îles Éparses : le Président malgache réagit

Je pense que c’est très important, c’est très fort. Tout cela a déjà été établi sur une base historique et solide. Sur les quinze dernières années, les résultats sont éloquents. Mais je veux dire que ça remonte à plus que ça, les relations entre la Chine et l’Afrique. Je pense que c’est cette logue histoire qui fait en sorte que ces relations se solidifient et se consolident davantage au fil du temps.

Q : Est-ce qu’on peut dire que vos attentes sont comblées ?

R : Jusque-là, personne ne peut contredire cela. On est dans les actions, c’est une grande étape essentielle qui a été faite. Maintenant, on va concrétiser tout cela avec la réalisation de projets. Ça a été déjà le cas ici, parce que des partenariats se sont noués, ont été déjà noués et vont dans les années à venir se nouer, ou dans les mois mêmes, je dirais dans les semaines à venir.

Q : Comment en tant que président de Madagascar, vous comptez tirer profit des financements qui ont été annoncés, une enveloppe de 60 milliards de dollars ?

R : Je rappelle encore que les relations entre Madagascar et la Chine datent de très longtemps et que nous avons déjà bénéficié pendant les trente dernières années davantage de dons ou de prêts venant du gouvernement chinois. Cela nous a permis d’œuvrer dans le domaine de la santé. Il y avait une mission de santé chinoise depuis 30 ans à Madagascar. Cela a permis aussi la construction de routes, de complexes sportifs et d’autres réalisations importantes au niveau de l’Etat, pour la construction d’un hôtel, d’un centre de conférences, etc. Maintenant, tout cela va encore s’amplifier davantage.

Q : Vous avez d’ailleurs un programme de relance économique?

R : C’est déjà là, parce que dans le cadre de la relance économique beaucoup de discussions ont déjà été engagées entre l’Etat et des partenaires privés, ou des sociétés d’Etat chinoises. Des discussions ont été engagées entre les gouvernements. Je pense que tout cela nous promet déjà un avenir radieux.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.

Powered by Comores infos