You are here: Home » Actualité » Combattants de la liberté, les Mabedja seront victorieux

Combattants de la liberté, les Mabedja seront victorieux

Combattants de la liberté, les Mabedja seront victorieux

Ces patriotes dignes et courageux sont l’honneur des Comores

Par ARM

     Heureusement, les Mabedja existent. Ce sont des Comoriens vivant en France et décidés à faire tomber la dictature de Mitsoudjé par des rassemblements pacifiques aux Comores. Les Mabedja sont arrêtés, persécutés et harcelés. Mais, ils sont restés actifs et décidés à faire tomber pacifiquement le dictateur Assoumani Azali Boinaheri. Ils remportent des succès foudroyants, car leur courage et leur patriotisme sincère réveillent les Comoriens. Quand ils manifestent, la population répond à leur appel. Ils sont de vrais libérateurs des Comores parce qu’ils ont compris que, pour faire tomber Ibrahim Boubacar Keita (IBK), les Maliens s’étaient rassemblés au Mali et non ailleurs. Les Mabedja ont eu le courage d’avertir le monde entier de leur arrivée aux Comores. Ils sont rentrés aux Comores de manière officielle et visible sans se cacher. Ils ont refusé de céder aux intimidations, brimades et autres mauvais traitements.

De Foumbouni à Iconi, leurs rassemblements sont des succès réels et encourageants. Des milliers de Comoriens venant de partout manifestent en paix et défient la dictature de Mitsoudjé. Des milliers d’hommes et de femmes de tous les âges répondent aux appels des Mabedja. Or, depuis le 26 mai 2016, les Comoriens n’ont plus le droit de manifester dans leur pays, alors qu’en France, dans les villes à grandes concentrations comoriennes, ils battent le pavé. En France, les Comoriens ont des droits que les Comores leur refusent. À Foumbouni, le Préfet Mzé Saïd Matala dit «Le Fou» a été battu quand il avait voulu interdire leur réunion. À Iconi, la Gendarmerie de la répression et de l’oppression a été chassée par la population.

Les choses bougent aux Comores. C’est par des manifestations populaires aux Comores qu’on pourra renverser le dictateur Assoumani Azali Boinaheri, comme cela s’est déjà passé en Tunisie en 2011, alors qu’on disait que le dictateur Zine El Abidine Ben Ali était invincible et indéboulonnable. Quand, en colère, le peuple décida de réclamer ses droits légitimes, il avait fui pour aller mourir en Arabie Saoudite. Cet exemple est valable aux Comores si le peuple continue à se mobiliser aux côtés des Mabedja, devenus l’honneur des Comoriens. Il arrivera un moment où les soldats comoriens qui s’acharnent et se défoulent aujourd’hui sur d’autres Comoriens sur ordres d’un dictateur fou finiront par ouvrir les yeux.

Parlant de la tentative de coup d’État militaire de Skhirat du 10 juillet 1971, le Roi Hassan II explique que les officiers de l’Armée marocaine «avaient plutôt l’impression d’un abandon de famille. Le lendemain du coup manqué de 1972, j’ai réuni les responsables ici, à Skhirat. “Ça va me demander du travail, leur ai-je annoncé, mais je vais vous reprendre en main. Vous avez besoin de faire de la politique”. C’est ainsi que j’ai commencé à politiser les cadres importants de l’armée, pour qu’ils n’aient plus l’impression d’être des citoyens amputés. Je leur ai expliqué qu’il fallait absolument qu’ils connaissent les réalités de la politique régionale, et cela s’est révélé très efficace lorsqu’il a fallu foncer au Sahara. Je leur ai aussi déclaré: “Le jour où il y aura des grèves, vous aurez certainement un cousin ou un frère parmi les grévistes. Il faut que vous sachiez pourquoi ils se sont lancés dans cette action et s’ils ont raison”»: Hassan II: La Mémoire d’un Roi. Entretiens avec Éric Laurent, Librairie Plon, Paris, 1993, p. 175.

Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri n’a pas ce degré d’intelligence, mais la prise de conscience se fera au sein de l’Armée, et un jour, les soldats fraterniseront avec le peuple contre le tyran et les siens. Les Comores n’appartiennent pas à un tyran et sa famille.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 28 août 2021.

Powered by WPeMatico