You are here: Home » Actualités » Communiqué de certains membres de l’appel de Paris

Communiqué de certains membres de l’appel de Paris

     Communiqué de certains membres de l’appel de Paris
A l’issue de l’Assemblée Générale du collectif de Paris en date du 1er octobre 2019, dont l’ordre du jour portait sur le congrès prévu le 5 octobre à Lyon, le débat a été sincère et constructif.  Ainsi compte-tenu du fait que le collectif de Paris ne fait pas parti des structures signataires de la convention sur l’organisation de ce congrès et que cet événement ne fait pas l’unanimité au sein de différentes composantes du CCED( conseil des comoriens de l’extérieur pour la démocratie), mais bien au contraire, il crée le terreau de la division. Par conséquent,  le collectif de Paris a donc pris la décision, dans une large majorité, de ne pas participer à l’organisation de ce congrès. Compte-tenu des différentes observations soulevées par les intervenants lors de cette Assemblée.
Appel de Paris demande simplement le report de ce congrès à une date ultérieure et cela dans un élan de solidarité avec les positions des différents collectifs: A savoir le collectif de Marseille, de Nice, de Dunkerque etc.
Le collectif de Paris saisit  cette occasion pour appeler nos frères signataires de cette convention, à réviser leur positions, afin de préserver la cohésion de la diaspora.
Pour être au rendez-vous de l’histoire et préserver l’intérêt du pays, un éventuel congrès  doit requérir l’adhésion de tous les collectifs de la diaspora. Pour rappel, notre objectif initial est de se débarrasser du régime dictatorial du colonel AZALI qui règne aux Comores depuis 3 ans et non de faire le jeu de la division des comoriens de l’extérieur.

Signataires :
M. Mohamed Saadi Elarif, M.Abdou Lafeve, M.Abdou Inoussa
M.Kari Abdou Toihir, Mme Mouzamilou youssouf, M. Abdou Ahmada
 
 

Powered by Comores infos