You are here: Home » Actualités » COMMUNIQUÉ DU FRONT UNI POUR LA DÉFENSE DES DROITS DE L'HOMME AUX COMORES

COMMUNIQUÉ DU FRONT UNI POUR LA DÉFENSE DES DROITS DE L'HOMME AUX COMORES

COMMUNIQUÉ DU FRONT UNI POUR LA DÉFENSE DES DROITS DE L’HOMME AUX COMORES

Le scrutin référendaire de ce lundi 30 juillet 2018 a été émaillé de plusieurs incidents sur tout l’étendu du territoire des Îles Comores. Routes barrées, pneus enflammés, arbres renversés, bureaux de vote saccagés, etc. Ce climat de défiance à l’encontre du régime règne partout dans les régions : Itsandra, Bambao, Mitsamiouli, Wachili, Hamahamet, Mutsamudu, Ouani, Bambao, Domoni, Gnoumakele, Pomoni, Sima-Bimbini, Fomboni, Nioumachiwa, etc.
À la lumière des événements de dernières heures, force est de constater que les comoriens dans leur écrasante majorité ont rejeté ce référendum puisque moins de 10% de la population s’est déplacé pour aller voter: 6% à Ngazidja, 7% à Ndzuani et 13% à Mwali. Les comoriens ont délivré un message clair, ils ne veulent plus de ce référendum illégal, encore moins de cette camisole de constitution que ce despote d’Azali leur a concocté. Ils sont fatigués des exactions de ce régime qui les saigne à blanc depuis des mois. Ce régime qui pratique au quotidien la torture dont la seule finalité est de livrer le pays au pillage, à la violence et au chaos.

Paris le 30 juillet 2018.

Front Uni pour la Défense des droits de l’homme aux Comores

Remix de SOSDemocratieComores

Powered by Comores infos