You are here: Home » Actualités » Communiqué du Mouvement du 17 février sur la loi de réhabilitation

Communiqué du Mouvement du 17 février sur la loi de réhabilitation

Communiqué du Mouvement du 17 février sur la loi de réhabilitation

 

Le mouvement du 17 février et l’ancien président portent une responsabilité sur la dictature qui sévit actuellement aux Comores. Le bilan des fondateurs de ce mouvement, lorsqu’ils ont eu à gérer le pays, est négatif. Sous leur règne la corruption et le clanisme étaient le fondement de leur pouvoir. Cette gestion scandaleuse et éhontée du pays ne fait pas d’eux des dépositaires de la morale au point de nous imposer les assises et le dictateur de Mtsoudjé. Qu’ils prennent leur retraite dorée parce que les Comores souffrent avec eux .
L’ancien président SAMBI quant à lui, il a appelé les comoriens à voter AZALI et résultat, ce dernier l’a incarcérée depuis et mis les comoriens sous une dictature féroce. un régime qui, en 2 ans , a détruit les institutions et installé la haine entre les comoriens.
Alors, au regard d’un bilan aussi médiocre, nous appelons les membres du  mouvement du 17 février à faire une déclaration officielle pour demander pardon au peuple Comorien pour le mal causé.
Soumbwi Dradra

Powered by Comores infos