You are here: Home » Actualités » COMORES : Détournement de fonds présumé à la Ceni. Soilihi Abdallah en grève de la faim depuis le week-end dernier

COMORES : Détournement de fonds présumé à la Ceni. Soilihi Abdallah en grève de la faim depuis le week-end dernier

COMORES : Détournement de fonds présumé à la Ceni. Soilihi Abdallah en grève de la faim depuis le week-end dernier
« Il a été transféré au service de santé militaire depuis mardi, car cette grève de la faim a sérieusement affecté sa santé», révèle son avocat.
 
Poursuivi et placé en détention provisoire depuis octobre 2016, suite à une affaire de détournement de fonds publics à la Commission électorale nationale et indépendante (Ceni), Soilihi Abdallah, jusque-là chargé de la logistique, a entamé une grève de la faim depuis le week-end dernier.
 
Interrogé sur les raisons de cette grève, son avocat, Me Azad Mzé, qui dit comprendre cette réaction de son client, pense que Soilihi Abdallah a agi par déprime. «Il a été transféré au service de santé militaire depuis mardi, car cette grève de la faim a sérieusement affecté sa santé», dit-il. Au sujet de cette détention provisoire, qui dure depuis presque six mois, après le rejet de plusieurs demandes de mise en liberté par la chambre d’accusation, Me Azad Mze se demande encore «pourquoi on le garde en prison, j’ignore ces raisons».
 
Le parquet général dit ne pas être au courant de cette grève de la faim.  »C’est une affaire qui est en instruction et c’est au juge d’évaluer la situation ». Il faut dire que cette détention concerne également Ali Hassani Mohamed, agent comptable de la Ceni.
 
Cette affaire de détournements de fonds fait suite au rapport de la Cour de comptes qui fait état d’une évaporation de 153 millions de francs pour  »des dépenses non justifiées » lors du double scrutin de 2015. Le maintien en détention provisoire du coordinateur et de l’agent comptable de la Ceni suscite des interrogations, le président et le secrétaire général de la commission électorale ayant recouvré leur liberté depuis le 3 décembre dernier.
 
Mariata Moussa
Source (sans la photo) : Al-watwan N° 3133 du vendredi 10 mars 2017

Powered by Comores infos