You are here: Home » JUSTICE » COMORES : LA CORRUPTION ET INJUSTICES SOCIALE CONTRE LE DÉVELOPPEMENT D’UN PAYS.

COMORES : LA CORRUPTION ET INJUSTICES SOCIALE CONTRE LE DÉVELOPPEMENT D’UN PAYS.

Ce thème que je cherche à aborder ce jour, est un thème très sensible, important, qui est à l’origine de nos malheurs tant aux Comores que dans les pays du tiers monde.. Chacun sait, que ce fléau est le 1er facteur qui tue nos peuples, un crime à grande échelle, contre l’épanouissement de nos pays. Et dans cette tragédie, les Comores n’est pas en queue de peloton voire occupe une très bonne place, jusqu’à occupés la 1ere place dans toute la zone de l’Océan Indien (en terme d’un pays corrompu)… Ce fléau est tellement devenu dangereux, criminel, que l’ONU, tous les 19 décembre (je crois) fait de cette date une journée mondiale contre la Corruption… C’est dire ! !

Je ne suis bien conscient qu’il y a des personnes mieux que moi dans ce domaine pour nous en informer. Ici, ce n’est que juste un militant (ouvrier de surcroît), qui veut tenter d’aborder ce sujet très sensible. J’aurai aimé qu’avant ces  » élections  » de 2016, qu’un travail de fond, se fait pour faire l’audit, ne serait-ce que pour les 10 dernières années… Que des chercheurs du pays (surtout) fassent ce travail pour voir l’ampleur inimaginable des vols de deniers publics et la corruption tout azimut.. Et je suis plus que sur, que cela doit être très effrayant pour le peuple Comorien. Mais j’estime que ce travail est nécessaire. Car au-delà des paroles, et des indignations (fondées et à juste titre), on doit avoir un chiffre. etc.. Bien sûr, que la corruption est à multiformes aux Comores (et ailleurs)… Elle frappe toute la société dans son ensemble..

Elle part d’en bas vers le haut de : l’administration, à l’armée, police, le chef de village, les établissements scolaires, le planton, aux marchands de légume, dans les institutions traditionnelles, les associations (en France et aux Comores) voire dans les familles. Partout c’est la corruption qui gangrène… On vole le simple citoyen lambda, pour le moindre service dans l’administration (ré) écouté le discours de Mongozi 1976 sur le sujet.. Le gendarme, le policier, le militaire, n’hésitent pas de sévir sur nos routes.

Et cette corruption et vols, sont aussi plus dangereux que les vols et corruptions au sommet de l’Etat. Aucun espace de la société Comorienne n’est épargné dans cette corruption, jusqu’à la chair humaine… Le plus grave encore, ce fléau, cette hérésie, dans toutes ses formes multiples et variées, est aujourd’hui banalisée aux Comores. Ne pas voler les biens d’autrui et surtout du peuple, revient à être la risée de la classe. Être intègre est considérer comme un grand péché aux Comores. L’espace religieux n’est pas épargné non plus. Volé tout un peuple, se prostituer (politiquement et physiquement) pour de l’argent, ce fléau ne choque plus personne… Le mal est tellement profond, qu’il fait des émules à tous les niveaux de la société…

La compétition se fait à celui qui a volé beaucoup d’argent du peuple Comorien. Au vu et su de tous. Combien des ministres, des députés, des directeurs, des sous-fifres des divers gouvernements ont réalisé leurs  » grand mariage « , ont construit leurs maisons personnelles, familiales, acheter des voitures et d’autres biens. Ont entretenue à coup des millions de FC des maîtresses, des prostituées (Comoriennes) avec l’argent du peuple Comorien ? etc..etc.. J’ai en mémoire le 1er discours de l’actuel chef d’état-major de l’armée Comorienne (2012) qui disait, je le résume :

 » sa priorité c’est lutter contre la corruption dans l’Armée nationale « … Et si on vous dit  » qu’il y a une justice dans ce pays « …

Vous y croyez ? Et même une commission anti-corruption est née, mais pour aggraver la Corruption.  » La justice  » oui, mais uniquement contre les pauvres…

L’indulgence envers les VAUTOURS est une injustice envers les POUSSINS (que nous sommes)..

Quand on nous dit que l’argent qui rentrent dans les 3 îles (notamment ces 10 dernières années) est l’équivalent (si ce n’est pas plus) du budget alloué par la France dans l’île Comorienne occupée Maoré.. Ce qui veut dire que ces gouvernements et ses criminels politicards sont les 1ers responsables des milliers de morts Comoriensdans les Kwasa Kwasa, pour se rendre à Maoré. D’ailleurs, comment comprendre que l’Etat Comorien n’a jamais demandé à faire des enquêtes sur ces morts ? Pourquoi il ne porte pas plainte à la Cour Internationale de la Haye ? Voilà pourquoi avant ces pseudo  » élections  » non seulement des candidats doivent prendre des engagements fermes pour la combattre, mais une enquête doit être fait, pour que le peuple Comorien sache de ce qu’on a fait de son argent.

Le combat politique (le nôtre) ne doit pas visé uniquement des élections qui sont pipées déjà d’avance. Avec des résultats ou on voit plus de voix que des votants. La Corruption est un CRIME, à la même importance, égalité que tous les autres crimes de notre monde. Il faut (encore une fois) ouvrir le dossier de la Corruption aux Comores.  » de l’Audace, encore de l’Audace, toujours de l’Audace  » comme l’avait dit Georges Jacques Daton (le 28 Août 1792).. Il nous faut donc, des gens audacieux pour entamer ce travail.. Faute de quoi, alors, si demain, le peuple Comorien fini par basculer, il serait trop tard de vouloir éteindre le feu. Je ne sais pas qui avait dit :

 » La Non-Violence s’applique à des Non Violents « ..

Malcom X.. Et ce qu’on fait au peuple Comorien, c’est une barbarie, une agression, donc violence qui dure depuis 37 ans…

 » Entre la Violence et la Non-Violence, je choisirai la NON -VIOLENCE.. Mais entre la Violence et la Lâcheté, je choisirai la VIOLENCE « …

Indira Ghandi…

Le peuple Comorien ne peut pas être un peuple lâche. L’autre avait dit :  » Le vote ou le Fusil « .

Cette corruption, et détournements de deniers publics de l’Etat aux Comores, constitue une déclaration de guerre ouverte, contre son peuple. Des puissances (dont la France) sont là, et témoin de cet assassinat, et soutenant de tels régimes.

« L’épanouissement des valeurs de l’Afrique est freiné moins à cause de ceux qui les ont façonnées, qu’à cause des structures économiques et POLITIQUES héritées du régime COLONIAL, en déséquilibre avec ses ASPIRATIONS d’AVENIR. Nous sommes préoccupés de notre avenir et soucieux du bonheur de notre PEUPLE. Ce bonheur peut revêtir des aspects multiples. Quant à nous, un 1er et indispensable besoin : CELUI DE NOTRE DIGNITÉ. Nous préférons LA PAUVRETÉ DANS LA LIBERTÉ, à la RICHESSE DANS L’ESCLAVAGE »..

Discours du regretté Ahmed Sékuturé du 25 Août 1958 à Conakry- Guinée.

Et l’autre grande Icône de l’Afrique de dire :

« Nous comprenions qu’il n’y a pas de VOIE facile vers la LIBERTÉ. Nul d’entre nous agissant seul ne peut obtenir de RÉUSSIR. Nous devons agir ensemble comme UN PEUPLE UNI, pour la réconciliation Nationale et la CONSTRUCTION de la NATION »..

Le 10 Mai 1994 par feu Madiba (ou Nelson Mandela) que paix à son âme Incha Allah.

En résumant ces 2 personnages clés de la lutte politique et de libération en Afrique, c’est dire que le combat du peuple Comorien entre dans ce cadre-là, que se sont parmi ces priorités dans cette lutte. C’est (encore une fois) aux patriotes de ce pays de se réveiller, sortir de sa maladie de sommeil. Pour obtenir ce droit, cette liberté, il peut et doit utiliser toutes les armes en sa possession. Mais comme l’a dit l’autre :

« Souhaitons le mieux en se préparant au Pire ».

Ernesto Che Guévara.

Marseille le jeudi 17 Septembre 2015.
Salim Ahamada… (A suivre..)..

Cet article COMORES : LA CORRUPTION ET INJUSTICES SOCIALE CONTRE LE DÉVELOPPEMENT D’UN PAYS. est apparu en premier sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

Powered by Comores infos