You are here: Home » Actualités » Comores-Maroc : Quand le président soutient les lions de l’atlas contre les comoriens

Comores-Maroc : Quand le président soutient les lions de l’atlas contre les comoriens

 Comores-Maroc : Quand le président soutient les lions de l’atlas contre les comoriens
A la veille du match aller Comores-Maroc, le président comorien AZALI Assoumani a fait une déclaration étrange :  « Je vous préviens, il ne faut pas être surpris si le jour du match vous me voyez arborer le maillot du Maroc , je suis Maroc… » , a-t-il déclaré sur Comores-infos.
C’est une première dans le monde qu’un président de la république se prononce sur une compétition continentale et internationale, soutenir la partie adverse. Pour le moins que l’on puisse dire, ce propos est absurde et à travers cette déclaration, il ressort le désintérêt et le manque de respect vis-à-vis du peuple comorien.  Il n’est pas normal qu’un chef d’état donne son point de vue personnel sur une question qui relève de l’intérêt national et surtout lorsque celle-ci est contre son propre pays.
Mais une telle attitude ne doit pas inquiéter les comoriens, car un président qui est pour l’adversaire de son peuple, a un nom pour le désigner : un agent double. Et maintenant on comprend pourquoi le même président a couru se réfugié dans une ambassade  lorsque la patrie était envahi par des barbouzes, sachant qu’à cette époque là il était le chef de l’état major.
Le conseil que l’on peut donner à AZALI est que comme son cœur balance du coté du Maroc, libre à lui d’aller présider à la destinée du Maroc.
en tout, hier il était bleu blanc rouge et aujourd’hui il est rouge sang, pauvres comoriens!
Mbadakome

Powered by Comores infos