You are here: Home » Actualités » Congrès régional : Le parti Soma favorable à une révision constitutionnelle

Congrès régional : Le parti Soma favorable à une révision constitutionnelle

Congrès régional : Le parti Soma favorable à une révision constitutionnelle


Le parti Soma a organisé dimanche dernier son congrès régional au niveau de l’île de Ngazidja à l’hôtel Retaj. Ce rendez-vous servait entre autres à présenter les nouveaux membres du bureau mais aussi à revenir sur l’après assises nationales. Et le Soma, qui s’est dit favorable à une révision de la Constitution, ne défendrait pas le pouvoir mais agirait seulement pour le bien du pays.

Le parti Soma, présidé par l’ancien gouverneur de l’île de Ndzuani, Anissi Chamsidine, a tenu le 11 mars dernier, à l’hôtel Retaj, son congrès régional au niveau de l’île de Ngazidja. Après avoir procédé à la nomination des membres du bureau, samedi 10 février, le parti a officialisé ceux-ci le lendemain devant ses partisans venus en masse.
 
La cérémonie a été marquée entre autres par la présence de l’actuel gouverneur de l’île de Mwali, Mohamed Saïd Fazul, du ministre de l’Éducation nationale, Salime Mohamed Abderemane, de l’ancien président de la Cour constitutionnelle, Mouzaoir Abdallah et de l’ancien chef de l’état major, Mohamed Soilihi.
 
C’est le secrétaire national, Housni Abdou, qui a présenté un à un les membres du bureau. Le secrétariat régional a été attribué à Mohamed Elhad Halifa, la communication à Djamaldine Mohamed, l’administration à Soulaimana Ali, la logistique à Ahamada Boina Islam et la trésorerie à Hachimia Ali.
 
Après la présentation du bureau le président du parti, Anissi Chamsidine, a pris la parole. Le Soma a pris part, en février dernier, aux assises nationales. Le président du Soma a annoncé la disposition du parti à accompagner la mise en œuvre des recommandations qui en sont issues.
 
Les assises ont abouti à plusieurs bonnes recommandations qui peuvent aider notre pays. Nous attendons la manière dont celles-ci vont être mises en œuvre, pour voir comment nous pouvons apporter notre contribution. Cela est entre les mains du président de la République, que Dieu lui donne la force d’agir selon la volonté du peuple, sachant que ce que le peuple veut c’est la paix et le développement. Que nous sommes prêt à appuyer, avance-t-il.

Et laisse entendre que le Soma ne défend pas le pouvoir mais agit seulement pour le bien du pays. Ce n’est, selon lui, qu’en mettant fin aux conflits entre individus, entre villes, entre régions, entre îles et entre pouvoirs que l’on pourra prétendre au changement.
 
Anissi Chamsidine s’est en outre dit persuadé que le président ne va pas enlever la tournante ni l’autonomie des îles. Il s’est montré favorable à la révision de la constitution, notamment la prolongation du mandat à 7 ans avec possibilité pour le président sortant de se représenter. Il opte pour un référendum pour permettre à chaque citoyen de s’exprimer.
 
Dayar Salim Darkaoui
Alwatwan

Powered by Comores infos