You are here: Home » Non classé » Conseil des ministres – Electricité : le président exige un plan définitif de sortie de crise

Conseil des ministres – Electricité : le président exige un plan définitif de sortie de crise

Société |  13/11/2020 –  

image article une

Le Conseil des ministres hebdomadaire s’est tenu, le mercredi 11 novembre dernier au palais de Beït-Salam, sous la présidence du chef de l’État, Azali Assoumani. Au menu de cette rencontre hebdomadaire, la crise énergétique, l’évolution des travaux de construction de l’Hôpital El-Maarouf, l’accueil des étudiants à l’Udc, la réhabilitation du réseau routier, le contentieux Telco Sa-Comores Câbles et l’entretien des ports du pays.

A la sortie de la salle du Conseil, le porte-parole du gouvernement, Houmedi M’saidie a présenté le compte-rendu à la presse nationale. Selon lui, le gouvernement a donné son accord pour la participation à la 60ème réunion de l’Organisation africaine de la propreté intellectuelle (Oapi). Il a également annoncé la célébration de la journée mondiale de l’enfance, commémorée à chaque 20 du mois de novembre ainsi que la célébration de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre prochain.

Le porte-parole a informé que le président de la République a exigé auprès du ministre de l’Energie, du secrétariat général du gouvernement et de la direction générale de la Société nationale d’électricité (Sonelec) “un plan détaillé devant permettre au pays de sortir définitivement de la crise énergétique et parvenir à une stabilité énergétique”. Selon lui, le chef de l’État a manifesté son mécontentement face aux délestages à répétition et les coupures récurrentes dont la population fait face actuellement. Il demande qu’un plan bien détaillé et chiffré lui soit présenté pour essayer de mettre fin à cette crise énergétique qui frappe le pays depuis plus de 40 ans d’indépendance. Houmedi M’saidie a fait savoir que le président, Azali Assoumani a ordonné aux ministres des Finances et de la Santé, respectivement, Saïd Ali Saïd Chayhane et Loub Yacout Zaidou à prendre toutes les dispositions pour le suivi régulier des travaux de construction du Centre Hospitalier universel d’El-Maarouf.

Mettre fin au contentieux Telco-Comores câbles

Le ministre de l’Economie a également informé que le président de la République a exigé auprès du ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme, “un plan détaillé des travaux de construction et de réhabilitation du réseau routier”. Dans cette exigence, le chef de l’État souhaite avoir connaissance des chantiers en cours, ceux déjà programmés et les projets en étude pour la réhabilitation du réseau routier national et l’aménagement des voiries des grandes villes du pays.
Du côté du ministère de l’Education nationale, le président de la République a demandé au ministre de lui soumettre lors du prochain conseil, le plan d’accueil des étudiants à l’Université des Comores (Udc) en cette période de crise sanitaire de Covid-19. Le président reconnaît le nombre important de demandes de pré-inscription à la suite du blocage des étudiants qui souhaitaient partir poursuivre leurs études supérieures à l’extérieur. Il demande ainsi que le plan d’accueil lui soit présenté pour voir les conditions de la prochaine rentrée universitaire 2020-2021.

Selon le porte-parole du gouvernement, le président de la République a demandé au ministre des Postes et télécommunication à trouver une issue favorable au conflit qui oppose Telco Sa et la société nationale Comores Câbles. Enfin, Azali Assoumani veut du ministre des Transports aériens et maritimes, Djaé Ahamada Chanfi, des négociations avec les sociétés de manutention des ports de Moroni, de Mutsamudu et de Bwangoma pour la gestion des trois ports du pays et leurs investissements promis dans ces ports, ainsi que les conditions de travail des employés au sein desdits ports.

Al-watwan

Powered by WPeMatico