You are here: Home » Non classé » Conseil des ministres I La situation à Mwali s’améliore progressivement 

Conseil des ministres I La situation à Mwali s’améliore progressivement 

Politique |  14/01/2021 –

image article une

Le Conseil des ministres hebdomadaire s’est tenu hier, mercredi, au palais de Beit-Salam, sous la présidence du chef de l’Etat, Azali Assoumani. Le conseil a d’abord débuté par une prière (des invocations) à l’endroit de Mohamed Hassanaly et Cheikh Affretane Aboubacar récemment décédés. Dans son compte rendu à la presse, le porte-parole du gouvernement, a évoqué une commission du ministère de l’Intérieur qui veille et supervise ces temps-ci, différentes sociétés d’Etat dans le but de pouvoir faire face aux incendies.

Houmed M’saidie a affirmé que la commission a déjà effectué des visites dans les locaux des sociétés Comores Telecom, Comores hydrocarbures mais aussi dans des établissements bancaires, des écoles publiques et privées de la capitale. L’objectif est d’aller vérifier que toutes les mesures sont prises pour faire face à d’éventuels incendies. «Les travaux sont toujours en cours, rien n’est encore conclu mais les choses évoluent dans le bon sens», a soutenu Houmed M’saidie. Et de poursuivre : «il ne s’agit pas seulement de lutter et faire face aux incendies mais il y’a aussi la question des assurances car on connait tous les dégâts que peut engendrer un incendie. Qu’il soit causé par l’électricité, du kérosène ou du pétrole lampant, un incendie peut énormément impacter une société et l’objectif est de permettre à celle-ci de pouvoir se relever et continuer à vivre», a-t-il déclaré.

L’autre sujet abordé : la rentrée scolaire et universitaire. Pour leur retour dans les classes après l’arrêt des cours à cause de la pandémie de Covid-19, les élèves des différentes écoles publiques font face à un manque considérable d’enseignants. Selon le porte-parole du gouvernement, le chef de l’Etat a décidé de convoquer un Conseil interministériel, à une date ultérieure, avec la présence du secrétaire général du gouvernement, afin d’examiner minutieusement cette question. «Il est vrai que des efforts ont été déployés mais tout n’est pas encore parfait. Le chef de l’Etat a préféré que l’on aborde cette question plus tard avec le secrétaire général du gouvernement au cours d’une réunion interministériel pour enfin trouver une solution efficace à ce sujet «, a dit Houmed M’saidie.

La question des bourses d’études du royaume du Maroc a été abordée. En effet, les autorités marocaines s’étaient engagés, au cours de la conférence des bailleurs pour le développement qui a eu lieu à Paris, d’octroyer chaque année 3000 bourses à l’Etat comorien, et ceci pendant dix ans. Et, selon le porte-parole du gouvernement, cette année, le Maroc a offert ces 3000 bourses d’études à l’Etat comorien mais compte tenu de la maladie du Coronavirus qui frappe le monde, le pays espère, avec l’aide du gouvernement comorien, mettre en place une stratégie pour permettre aux bénéficiaires de ces bourses d’études de pouvoir suivre la formation à distance via internet.
A ce sujet, Houmed M’saidie souligne que «le Maroc, vu la situation qui prévaut un peu partout dans le monde, ne veut prendre aucun risque. Sur ce, il n’est pas encore prêt à recevoir nos étudiants pour le moment, mais espère qu’avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication, les formations pourront se faire à distance en attendant que la situation change bien évidemment».

La situation sanitaire à Mwali a bien évidemment été à abordée. A ce sujet, Houmed M’saidie s’est montré «satisfait de constater que la situation s’améliore progressivement sur l’île» mais lance un appel pour que chacun prenne ses responsabilités.

Par Yahya Zakaria

Powered by WPeMatico