You are here: Home » Non classé » Conseil des ministres I Vers la fin de la deuxième vague

Conseil des ministres I Vers la fin de la deuxième vague

Politique |  04/03/2021 –

image article une

Les avancements des fonctionnaires, la recapitalisation de la Banque de développement des Comores (Bdc), la convocation d’une session parlementaire extraordinaire, la création d’une compagnie nationale aérienne, les projets de construction de la route Mitsudje-Fumbuni à Ngazidja et Pomoni-Sima à Ndzuani avaient dominé en conseil des ministres.

Le gouvernement a abordé plusieurs points hier mercredi au cours du Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Azali Assoumani. Devant la presse, le porte-parole du gouvernement a présenté le compte-rendu. Il a d’abord montré que la deuxième vague du coronavirus semble derrière les Comoriens, plus particulièrement dans l’île de Mwali qui affiche zéro nouveau cas positif de Covid, depuis le 14 février.

Houmed M’saidie a évoqué les avancements des fonctionnaires et a annoncé qu’»en une année, les avancements coûteront près de 1,8 milliard à l’Etat. Ce qui veut dire qu’il y a 150 millions de plus à rajouter à la masse salariale chaque mois», a-t-il détaillé, rappelant que le dernier avancement généralisé aux Comores date de «l’époque d’Azali 1 en 2003». «Il n’y a pas eu d’avancement général avant et après Azali 1 jusqu’aujourd’hui», selon l’ancien porte-parole du gouvernement d’Azali 1.
Le ministre de l’Economie a annoncé la fin des soucis de trésorerie à la Banque de développement des Comores (Bdc). «C’est fini, le gouvernement a pris les mesures nécessaires pour résoudre le problème en achetant les actions des différents actionnaires à hauteur d’une valeur de 800 millions.

La Bdc aux mains de l’état

Désormais, la Bdc appartient totalement à l’Etat comorien. Le ministre des Finances a le devoir de chercher d’autres investisseurs pour venir prendre la banque», indique Houmed M’saidie, confirmant que la Bdc n’a aucun problème de fonctionnement.
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Conseil a jugé utile la convocation d’une session parlementaire extraordinaire par le président de la République pour solliciter la ratification des accords de la Banque africaine de développement (Bad), laquelle a aidé les Comores avec 20 millions de dollars dont 10 millions de prêt et 10 millions de don pour soutenir le combat contre la Covid-19.

L’autre sujet débattu est le projet de loi de mise en place des conseils consultatifs et la loi sur l’entrée et le séjour des étrangers aux Comores.
Houmed M’saidie est revenu sur le projet de création d’une compagnie nationale aérienne. Sur ce point, il a fait savoir que des techniciens ont étudié et proposé trois options. Il reste au gouvernement de trancher sur l’une des options. Dans le cadre des infrastructures, le porte-parole du gouvernement a fait savoir que «les financements des chantiers de la route Mitsudje Panda et Panda-Fumbuni ainsi que la route Pomoni jusqu’à Sima à Ndzuani sont déjà acquis». Ce qui laisse croire que les travaux reprendront prochainement. La célébration de la journée internationale de la femme a été également sur table. Les Comores, à l’instar des autres pays du monde, vont célébrer l’évènement le 8 mars prochain.

Chamsoudine Said Mhadji

Powered by WPeMatico