You are here: Home » Actualités » Contre les résultats provisoires : Un rassemblement sous haute surveillance à Moroni

Contre les résultats provisoires : Un rassemblement sous haute surveillance à Moroni

Contre les résultats provisoires : Un rassemblement sous haute surveillance à Moroni

Partis de la résidence de Said Ali Kemal, les candidats signataires du pacte et leurs militants ont dû faire face à des éléments de l’armée qui bloquaient le passage. Pour pouvoir les contourner, ils ont dû faire une chaine humaine, forçant ainsi le barrage des hommes en treillis. A la tête de cette chaine, outre Said Ali Kemal, on distinguait Ibrahima Hissani, Mahamoud Wadaane et Mohamed Ali Dia, qui tous se tenaient par la main.

C’est «escortés» par l’armée que les candidats ont marché vers la Place de l’Indépendance, lieu du rassemblement à 10h 00. L’atmosphère était pesante et la peur, la colère se lisaient sur les visages. L’armée, avec des armes bien en évidence, «accompagnait» les manifestants. La manifestation a-t-elle été interdite ? L’un des leaders de ce mouvement de contestation, Ibrahima Hissani Mfoihaya, a déclaré que «depuis le 24 février, nous avons demandé une autorisation à la mairie de Moroni, que nous avons obtenue; d’où notre appel pour que nos militants viennent au rassemblement».

Powered by Comores infos