You are here: Home » Non classé » Covid-19-Mwali I Abdoul-Anziz Hassanaly met sa clinique à la disposition des urgences chirurgicales

Covid-19-Mwali I Abdoul-Anziz Hassanaly met sa clinique à la disposition des urgences chirurgicales

Santé |  15/01/2021 –

image article une

«Par souci humanitaire, c’est ma contribution pour soulager les malades de notre hôpital et cela permettra d’avoir une réanimation digne qui s’étalera à la prise en charge sans risque d’infections», a-t-il déclaré.

Hier jeudi 14 janvier, après des jours au lit, le chargé du comité insulaire du Coronavirus à Mwali, docteur Abdoul-Anziz Hassanaly, nous a accordé un entretien où il raconte notamment son épreuve après avoir attrapé la maladie. Testé positif à la Covid-19, l’intéressé a été pris en charge par les services des soins. Déclaré guéri il y a quelques jours, actuellement en convalescence, le médecin se remet petit à petit et reprend progressivement ses fonctions de coordonnateur en soutien aux équipes engagées dans la lutte contre la Covid-19.

Les services de réanimation et le bloc opératoire du Chri de Fomboni sont exposés aux patients atteints par la Covid-19, ce qui complique le travail de certains services comme les urgences chirurgicales, selon notre source. «Le Chri prend en charge plusieurs pathologies. Nous ne devons prendre aucun risque d’exposer d’autres malades», nous explique-t-il. Et au-delà de son constat, docteur Abdoul-Anziz Hassanaly propose de mettre sa clinique privée à la disposition de l’Etat pour désengorger les services du bloc du Chri et ainsi éviter les risques d’infection chez les autres malades. «Par souci humanitaire, c’est ma contribution pour soulager les malades de notre hôpital et cela permettra d’avoir une réanimation digne qui s’étalera à la prise en charge sans risque d’infections», déclare-t-il.

Ce geste a été bien accueilli par la population et évidemment par ses pairs du corps médical national. Le chef de l’Etat lui-même a été informé et il n’aurait pas manqué de lui exprimer toute sa reconnaissance et celle de tous les Moheliens. Déclaré enfin négatif à la Covid-19, docteur Abdoul-Anziz Hassanaly insiste sur la nécessité d’un suivi psychologique de tous les patients guéris. Aussi, il conseil à toute personne présentant les signes suspects de la Covid-19 à se présenter très tôt au Chri de Fomboni pour se faire tester. «Lorsqu’on arrive très tôt à l’hôpital, les soignants ont beaucoup de chance de récupérer le malade, malheureusement nombreux sont ceux qui s’y présentent avec des complications, le virus aura déjà fait des dégâts à l’organisme», prévient le coordonnateur de la riposte.

Soidri Matoir

Face aux rumeurs sur le type de traitement administré aux patients atteints de la Covid-19, docteur Abdoul-Anziz Hassanaly explique que l’efficacité dépend du timing de prise en charge. Ainsi, il encourage le renforcement de la sensibilisation. Il a ensuite exprimé ses sincères condoléances à l’endroit de toutes les familles endeuillées par la pandémie de Covid-19. «Nous avons tous perdu des proches dans cette période si difficile. Ce sont les aléas de la vie, mais nous allons agir pour rétablir la situation», a-t-il promis.
Le médecin a ensuite remercié et salué les efforts de tous les personnels soignants engagés au quotidien au chevet des malades, qui font de leur mieux pour aider la population. Il remercie le renfort en hommes et en matériels envoyés dans l’île par le gouvernement pour appuyer le dispositif de gestion, de riposte et de prise en charge des patients. «J’espère que l’Etat saura reconnaître la valeur des personnes engagées contre la Covid-19, je serai leur avocat», a-t-il conclu.

Al-watwan

Powered by WPeMatico