You are here: Home » Actualités » Crise à Assemblée Nationale : La crainte s'en empare du parti JUWA

Crise à Assemblée Nationale : La crainte s'en empare du parti JUWA

Crise à Assemblée Nationale : La crainte s'en empare du parti JUWA
 
Hier vers 17h30, une délégation tous du parti juwa, conduite par le ministre des affaires de la poche d’AZALI , M. Dossard, Madame
Sitti et M.Fahmi, ministre de la justice, ont rencontré le président de la république, le colonel Azali, pour clarifier sa position vis-à-vis de la crise parlementaire qui a éclaté samedi dernier, à la suite du désaccord entre  les elus JUWA et ceux de l’UPDC
Ce qui est ressorti de cette rencontre, Azali a réaffirmé sa volonté de continuer à travailler avec juwa.
Donc, une commission est montée entre CRC – JUWA pour définir les nouvelles orientations. Les deux SG juwa-CRC sont chargés de composer cette commission.
Azali a recommandé la suspension des travaux au parlement et le de mentalement des milices pro-Maoulana et les éléments du PIGN de rentrer dans les casernes.
Ce matin le militaire et les milices ont déserté le palais de Hamramba.
Mais en vérité, les paroles n’engagent que ceux qui croient. AZALI a menti hier et mentira toujours. La preuve, vous avez qu’à observer la tenue portée  par le président pour accueillir ses hôtes ; un président décomplexé. Heureusement qu’il ne les a pas reçu chez lui, chez lui car il les aura peut-être accueilli en babouches et bermuda.
Alors le JUWA doit se rendre à l’évidence, car les paroles ne constituent pas le seul moyen de communication.
Mbadakome
 
 

Powered by Comores infos