You are here: Home » Actualités » Crise électorale : Qu’est-ce que je peux faire pour mon pays ?

Crise électorale : Qu’est-ce que je peux faire pour mon pays ?

Crise électorale : Qu’est-ce que je peux faire pour mon pays ?
L’heure est grave ! Mais la question que tout le monde pose : Qui peut sauver ce pays, où la liberté d’expression est réprimée et des journalistes muselés. Ce dont j’en suis sûr est que ma liberté est liée à celle de mon peuple, à tous les comoriens !

Nous devons nous unir ensemble main dans la main pour un lendemain meilleur, pour que la quiétude règne dans nos consciences et celles de mes enfants, la future génération.

Nous devons agir d’une manière digne et coordonnée afin de livrer bataille contre l’oppression que subit le comorien depuis 37 ans.

Autre fois, un semblant de démocratie qui soufflait au-dessus des Comores avait été instaurée par les puissances occidentales et cela avant l’arrivée de la présidence tournante. Tout allait un peu mieux. Mais depuis l’avènement de celle-ci, le pays a rebasculé dans le népotisme, le clanisme se renforce déplus en plus et l’insularité a pris de promotions inimaginables.

Le régime de Mohéli a échoué et l’histoire retiendra que c’est à cause de l’incompétence du règne mohélien que le 21 février est devenu le symbole d’un putsch électoral.

Oui, je dois livrer bataille contre la barbarie féroce de M.H.MASAIDIE, de M.BOLERO  et de leur mentor MAMADOU. Face à cette pagaille, toutes les cibles sont établies et plus particulièrement celles qui oeuvrent  pour la désinformation, la propagande et l’apologie de ce régime despotique et autoritaire, en clair l’écho de cette dictature.

Mes chers compatriotes issus de la diaspora, l’office de Radio et Télévision des Comores(ORTC)  qui illustre cet état d’esprit est le symbole de ce régime. Ainsi, elle a choisi son camp, celui des despotes sans scrupules, prêts à massacrer son peuple pacifiste. C’est dans ce contexte j’ai décidé de boycotter l’ORTC en résiliant, celle qui semble être comme la radio mille collines du Rwanda.

A quoi ça sert de continuer à payer 7 € par mois une télévision nationale qui a échoué sa mission publique. Quels intérêts de payer une ortc qui fait de la propagande incitant à la haine nationale. Elle viole à longueur de journée les règles élémentaires du vivre ensemble. Elle soutient les violations de libertés, de la démocratie, si ce n’est devenir un complice, un ennemi de la justice, de la démocratie et tout simplement de la liberté, ce que je refuse catégoriquement. 

Je refuse non plus de me taire et de cautionner ce régime antidémocratique et liberticide avec mes propres moyens.

Mes frères et sœurs, ne nous sous-estimons pas car si nous le voulons,  nous pourrions, au-delà du boycott de l’ORTC, mettre à genou ce régime d’exploitation et de répression. En optant pour un blocus économique dès cet été, nous pourrions ramener ce gouvernement fantoche à la table de négociation. 
A tous ceux qui ont la chance de voter le 10 avril prochain, si vous ne voulez cautionner un pouvoir qui vous parait illégal, alors manifestez-vous en glissant le bulletin blanc dans l’urne.

Si nous n’agissons pas de cette manière, nous n’aurons pas fini de se plaindre de cette anarchie et de ressasser des règles commises toutes les jours au pays des hommes imberbes. 

Alors, cet été abstenons de ne rien envoyer là-bas, ni de s’y rendre et là vous verrez qu’au bout de 3 mois ce sont les commerçants comoriens qui s’en chargeront d’eux. Alors si je veux que cela cesse, en tant que patriote, je prends mes responsabilités et je m’engage. Faites comme moi prenez les vôtres !

Mbadakome

Powered by Comores infos