You are here: Home » Actualités » Crise politique aux Comores : Azali remet en jeu son mandat

Crise politique aux Comores : Azali remet en jeu son mandat

 Crise politique aux Comores : Azali remet en jeu son mandat
Selon une source bien renseignée le chef de l’état, le colonel Azali Assoumani prononcera un discours important en faveur de son implantation au pouvoir jusqu’à 2030. Après avoir tué à main nue la cour constitutionnelle, vient le temps de décapiter l’Assemblée Nationale à la méthode saoudienne(affaire Khashoggi).
Demain, le chef de l’état passe à la vitesse supérieure… Il annoncera sa décision à passer outre les députés qui, au bout de deux tentatives de corruption, n’ont pas votés sa loi fétiche d’habilitation. Il remettra en jeu son mandat, mais selon les dernières nouvelles ce n’est plus le vice-président Moustadrane qui le succédera, en suite il  convoquera le collège électoral qui va les élections présidentielles, qui vont lui permettre de passer du statut dictateur-apprenti à dictateur-chevronné à vie… Bien sur avec option de léguer le pouvoir à son fils comme l’a fait ses oncles africains, Omar Bongo, Y.Yadema etc.
La question maintenant est : est-ce que les députés vont-ils se soumettre ou défendront-ils la démocratie avec tous les risques de se retrouver en prison ? Sont-ils prêts à se sacrifier pour sortir le pays du joug dictatorial d’Azali ?
En tout cas, il revient à chaque peuple de faire le choix entre la liberté et la soumission.
Mbadakome

Powered by Comores infos