You are here: Home » Non classé » Crise sanitaire I Combien coûte la prise en charge d’un patient Covid ?

Crise sanitaire I Combien coûte la prise en charge d’un patient Covid ?

Santé |  11/02/2021 – 

image article une

A Samba ou au Chri de Fomboni par exemple, quel est le coût de la prise en charge d’un patient atteint par le Covid-19 ? En moyenne 1,6 millions pour dix jours hormis les anticoagulants. Pour le Dr Abdoulaziz Hassanaly, «on doit remercier les autorités pour les efforts déployés et faire surtout savoir à la population à quel point le coût n’est pas abordable pour le citoyen à revenus moyens testé positif à la Covid-19 et suivi en réanimation». Il reconnaitra néanmoins que cette prise en charge est un devoir pour les autorités.

Depuis la déclaration du premier cas de Covid-19 dans le pays, le 30 avril 2020, le gouvernement s’est déclaré prêt à accompagner les patients atteints de la maladie, à les prendre en charge en cas d’hospitalisation. Cette prise en charge va de la restauration à l’achat de tous les médicaments prescrits pour le traitement et tous les soins qui en découlent. Pour le cas d’un patient dont la situation est grave, à l’instar des personnes qui ont des insuffisances respiratoires, ou d’autres dont la situation exige un suivi en réanimation, le coût dépasse les «moyens d’un citoyen à revenus limités».
C’est ainsi que Dr Abdoulaziz Hassanaly, coordinateur anti-Covid au niveau de Mwali, a tenu à remercier le gouvernement «pour les efforts déployés pour garantir le traitement et la prise en charge des patients Covid. «Sans l’accompagnement du gouvernement, les statistiques auraient été tragiques en termes de pertes humaines, car je ne pense pas que tout le monde aurait été capable d’assurer sa propre prise en charge au vu de tous les médicaments nécessaires, de la restauration, de l’hospitalisation elle-même, entre autres», a-t-il souligné.

16,135 millions pour les cas compliqués

Donnant un exemple sur les dépenses d’un malade suivi en réanimation pendant dix jours, Dr Abdoulaziz Hassanaly a indiqué que «le patient utilise deux bouteilles d’oxygène par jour, à 80.000 francs la bouteille. Ce qui revient à 1,6 millions pour dix jours». Ce chiffre concerne l’île de Mwali. Mais à Samba, «avec l’appareil utilisé, plus moderne que les autres en place, le patient consomme une bouteille d’oxygène par heure»,a notéle le réanimateur du centre de Samba, Dr Saïd Moussa Saïd Boina.
«Nous faisons en sorte pour que le patient consomme 20 à 22 bouteille par jour. Ainsi, le coût en termes d’oxygène revient à 1,6 million», a-t il indiqué.
Et de poursuivre: «rien qu’avec l’oxygène en dix jours, le coût remonte à un peu plus de 16 millions».

Concernant les médicaments anticoagulants, le patient qui pèse entre 60 à 70 kg, doit en utiliser, à en croire Dr Abdoulaziz Hassanaly, trois ampoules de Lovenox, par jour. «Une ampoule coûte 4.500 francs à Ngazidja, 5.000 francs à Mwali. Cela fait 13.500 ou 15.000 francs par jour, donc 135.000 ou 150.000 francs les dix jours, rien que pour le Levenox», a-t-il mentionné. Ainsi, avec l’oxygène et l’anticoagulant seulement, le coût reviendrait à, à peu près, 16,135 millions.
Le coordinateur anti-covid de Mwali a fait également savoir que d’autres médicaments sont aussi utilisés, à savoir les sérums, les antibiotiques, les antalgiques, les corticoïdes, entre autres. «Je voudrais montrer tout cela pour que la population ait une idée sur le travail réalisé par les médecins mais également les dépenses que fait le gouvernement et les autorités sanitaires pour sauver la population», a-t-il précisé.

Pour sa part, le réanimateur de Samba a précisé que certains médicaments dépendent de la situation du patient et de son physique.
Toujours dans le cadre des dépenses, Dr Saïd Moussa a rappelé que le patient hospitalisé prend évidemment les repas trois fois par jour.
Le patron des établissements Nassib, un des prestataires choisis pour la restauration, a fait savoir que le petit-déjeuner revient à 2.000 francs, le déjeuner à 3.500 francs et le dîner à 3.000 francs par patient. «Cela aurait été difficile si la famille du patient devait assurer seule la restauration, notamment dans le cadre du transport», a mentionné Chamsoudine Ahmed.

Restauration 85.000 francs pour dix jours

Ce qui veut dire que le patient Covid consomme en termes de restauration, 8.500 francs par jour, donc 85.000 francs pour dix jours et par un patient. Ainsi, en 10 jours de prise en charge pour un seul patient suivi en réanimation à Samba, le coût minimal estimé à16, 220 millions par les responsables. Ceci sans compter le coût des antibiotiques, antalgiques, corticoïdes et des sérums utilisés. Il faut en outre «mentionner la prise en charge du personnel soignant pour arriver à comprendre les dépenses réalisées pendant cette période de pandémie par le gouvernement pour assister les patients Covid». Al-watwan reviendra prochainement sur le coût du «patient Covid » au centre de prise en charge de Bambao-Mtsanga.

Al-watwan

Powered by WPeMatico