You are here: Home » Hamadi Abdou » Dans cette vidéo, Ahmed Sambi s'auto-élu victime comme en août 2013 !

Dans cette vidéo, Ahmed Sambi s'auto-élu victime comme en août 2013 !

En août 2013 Ahmed Sambi avait reçu une interdiction de faire un meeting politique dans un lieu public.Nous n’avons pas oublié ses propos et ses micmacs de ce jour-là pour se faire victime. Il disait que le Président Ikililou Dhoinine voulait le faire assassiner.

Son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves en disant sur nos réseaux sociaux que Ikililou Dhoinine veut assassiner Sambi. Ses menaces cachées ou chantage ouvert, il peut continuer à user ses menaces de manière déguisée ou en chantage ouvert, mais il droit respecter la loi comme tout le monde. 

Le 18 août 2013, il a demandé à son équipe, que si jamais il était mort, « il n’accorderait pas son pardon à son équipe si avant le refroidissement de son corps, son «assassin », ne lui précède pas dans la tombe. a un moment on se demande si l’idée de se suicider n’est pas en permanence chez l’ancien président Sambi. Espérons que ce n’est pas le cas.
Aujourd’hui encore, Ahmed Sambi a manœuvré en pérennant un véritable plaisir à susciter un sentiment de culpabilité. il veut pousser les comoriens à admettre que le Président Dhinine veut sa mort. dans ses menaces cachées ou chantage ouvert, il divise les comoriens en faisant croire que ceux qui ne souhaitent pas sa mort, sont ceux qui approuvent ses dires et ses actions sans boussoles. Ainsi, il sème la zizanie tout en cultivant la suspicion Ce qui est pire, son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves, sans savoir que cela s’appelle la victimisation.
Hamadi Abdou, Mrimdu


Dans cette vidéo, Ahmed Sambi s’auto-élu victime comme en août 2013 ! En août 2013 Ahmed Sambi avait reçu une interdiction de faire un meeting politique dans un lieu public.Nous n’avons pas oublié ses propos et ses micmacs de ce jour-là pour se faire victime. Il disait que le Président Ikililou Dhoinine voulait le faire assassiner. Son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves en disant sur nos réseaux sociaux que Ikililou Dhoinine veut assassiner Sambi. Ses menaces cachées ou chantage ouvert, il peut continuer à user ses menaces de manière déguisée ou en chantage ouvert, mais il droit respecter la loi comme tout le monde. le 18 aout 2013, il a demandé à son équipe, que si jamais il était mort, « il n’accorderait pas son pardon à son équipe si avant le refroidissement de son corps, son < assassin >, ne lui précède pas dans la tombe. a un moment on se demande si l’idée de se suicider n’est pas en permanence chez l’ancien président Sambi. Espérons que ce n’est pas le cas. Aujourd’hui encore, Ahmed Sambi a manœuvré en pérennant un véritable plaisir à susciter un sentiment de culpabilité. il veut pousser les comoriens à admettre que le Président Dhinine veut sa mort. dans ses menaces cachées ou chantage ouvert, il divise les comoriens en faisant croire que ceux qui ne souhaitent pas sa mort, sont ceux qui approuvent ses dires et ses actions sans boussoles. Ainsi, il sème la zizanie tout en cultivant la suspicion. Ce qui est pire, son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves, sans savoir que cela s’appelle la victimisation. Mrimdu
Posté par Hamadi Abdou sur samedi 28 novembre 2015

© « Copyright » – www.habarizacomores.com

ATTENTION – Un site pirate du nom de http://comores-infos.com propage des fausses informations. Ce site qui imite le logo de votre journal reprend les articles publiés sur habarizacomores.com et les modifient afin de désinformer les comoriens. Si vous lisez cet article sur ce site, merci de le quitter et de vous rendre sur http://www.habarizacomores.com car nos articles sont uniquement consultables sur http://www.habarizacomores.com.

Powered by Comores infos