You are here: Home » Uncategorized » Dans la honte, Saïd Ahmed Saïd Ali retire ses gardes

Dans la honte, Saïd Ahmed Saïd Ali retire ses gardes

Dans la honte, Saïd Ahmed Saïd Ali retire ses gardes

Il accusait Aboubacar Abdou Msa d’informer lemohelien.com

Par ARM

     On finira par rire. Votre site avait signalé que Saïd Ahmed Saïd Ali, la réincarnation de l’écrivain anglais William Shakespeare, qui a écrit Roméo et Juliette et Othello sous l’arbre à pain et le cocotier jouxtant la case de ses ancêtres à Ntsoudjini, se faisait protéger par de nombreux bidasses et troufions. Il crânait à Ntsoudjini en prétendant crânement être «un pilier du régime politique actuel des Comores». Il a fini par comprendre qu’il était absolument ridicule. Il a donc demandé le retrait des troufions et des bidasses en question, et rien de fâcheux ne lui est arrivé dans la mesure où il n’est rien et ne représente rien. Seulement, la diffusion de l’information sur sa nouvelle vantardise l’a beaucoup affecté, le pauvre chéri!

C’est ainsi qu’il cherchait l’identité de la personne qui a transmis l’information à votre site. La larme à l’œil, la voix tremblant des trémolos de la sincérité, il s’adressait à ses proches: «Chaque fois que je traverse la Place Rouge de Ntsoudjini, l’ennemi mortel ARM est au courant. J’ai fini par découvrir que son informateur à Ntsoudjini n’est autre qu’Aboubacar Abdou Msa dit Abouba, que le Gouverneur Mouigni Baraka avait nommé Conseiller à la Cour constitutionnelle, pour caser sa tête pensante. C’est Abouba qui est l’informateur de l’ennemi mortel ARM à Ntsoudjini. Les deux gars se connaissent depuis très longtemps. Ils sont admis au Baccalauréat la même année et ont étudié tous les deux à l’École d’Administration de Rabat, au Maroc, où Abouba a retrouvé ARM avec une année de retard». Après enquête, il s’avéra qu’Aboubacar Abdou Msa n’est en rien concerné par la transmission de l’information qui a rendu malade le beau gosse et poète de Ntsoudjini.

Depuis, le beau gosse fait des cauchemars, fanfaronnant et prétendant que sa sécurité n’est pas assurée parce que ses faits et gestes sont connus par un ennemi mortel. Pourtant, il est très fier de lui ces derniers temps. Et pourquoi ne le serait-il pas quand les initiés savent que c’est lui qui est chargé du rapprochement entre Mouigni Baraka Saïd Soilihi, ancien Gouverneur de la Grande-Comore, et le «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger»? Mouigni Baraka Saïd Soilihi lui a versé une forte somme d’argent, en cours d’évaluation. C’est que Monsieur, en plus du pouvoir et de ses artifices, aime également les femmes et l’argent. Mouigni Baraka Saïd Soilihi a rempli ses poches d’argent, et le paon de Ntsoudjini se comporte en paon.

Une affaire de famille, dans l’esprit de famille. En effet, ne perdons pas de vue le fait que Saïd Ahmed Saïd Ali est le cousin direct de Mme Sitti Abdou Chakour, l’épouse de Mouigni Baraka Saïd Soilihi. Monsieur Abdou Chakour, le père de l’épouse de Madame Mouigni Baraka Saïd Soilihi, est le tonton bien-aimé de son neveu bien-aimé Saïd Ahmed Saïd Ali. En mendiant professionnel, le Tartuffe Mouigni Baraka Saïd Soilihi ne fait à Saïd Ahmed Saïd Ali ses demandes de rapprochement avec la «Ripoux-blique» de Mitsoudjé qu’à la grande mosquée de Ntsoudjini, prenant Dieu à témoin.

Mouigni Baraka Saïd Soilihi sait jouer avec la religion. Il a le chapelet le plus long de tout l’océan Indien, et quand il l’égrène, il prend toutes les allures du parfait dévot, éloignant de lui toute forme visible de tartuferie. Saïd Ahmed Saïd Ali a beaucoup tergiversé, mais le jour où Mouigni Baraka Saïd Soilihi lui a présenté une forte somme d’argent, il a commencé à organiser le rapprochement avec le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri, au grand dam des mendiants répugnants Kiki et Djaé Ahamada Chanfi dit Mna Djaé, ses «ex-amis».

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 21 octobre 2018.

Powered by Comores infos