You are here: Home » Actualité » De «Républiquette» à «“Ripoux-bliqueˮ des foutaises»

De «Républiquette» à «“Ripoux-bliqueˮ des foutaises»

De «Républiquette» à «“Ripoux-bliqueˮ des foutaises»

L’Adhésion de la Faourata à la CRC et le mariage du Kiki

Par ARM

       Mais, qu’est-ce qu’on en a à foutre? Mais, qu’est-ce que les Comoriens en ont à foutre? Pour tout dire, ils s’en moquent. Ils se moquent comme d’une guigne du décret de convocation du corps électoral en janvier 2020, décret d’usurpation signé par le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». On s’intéresse à une élection quand elle présente un quelconque enjeu, mais jamais à une espèce de chose ressemblant comme deux gouttes d’eau aux «Députés» que nommait à son époque «le Maréchal des Ripoux» (Philippe Madelin), Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga, «Le Guerrier qui va de victoire en victoire et qui laisse le feu derrière lui».

       Le peuple comorien voit le dictateur fou de Mitsoudjé s’agiter autour de sa foutaise, le «Docteur 104%» Ahmed Mohamed Djaza rempiler pour une nouvelle saleté électorale, en faisant même nommer son fils pour la même pourriture à Mohéli, pendant que le Colonel Saïd Hamza s’apprête à aller voler de nouveau les urnes, chasser les assesseurs des bureaux de vote, fermer ceux-ci à 16 heures au lieu de 18 heures, se substituer à toutes les instances électorales. Et ce peuple s’en moque. Pour un peuple qui a connu toutes les dérives en matière électorale, qu’un dictateur de plus parle d’élections et de suffrage électoral, dans un recoin de son bureau, ce n’est pas un fait qui mérite que l’on s’y arrête. Les Comoriens ne sont même pas hostiles au dévergondage électoral en cours de préparation, puisque ce dernier ne les concerne pas. Ils l’ignorent. Les Comoriens voient le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri se lancer dans une nouvelle gesticulation dramatique; ils le toisent et continuent leur chemin sans prendre une attitude quelconque. Ils sont indifférents et le méprisent.

Or, nous apprend Axel Oxenstiern (1583-1654), «l’indifférence est le plus grand des mépris». Les Comoriens ont donc choisi d’être indifférents. Mais, attention! Cette indifférence ne signifie pas qu’ils ne se soucient pas de ce qui se passe dans leur pays. Bien au contraire. Elle signifie que face au mal sans remède, en dehors de la lutte armée, qu’est la dictature de Mitsoudjé, les mots n’ont plus d’utilité. Désormais, seule l’action compte, et celle-ci doit se présenter sous forme d’une lutte armée pour la libération du pays, en le débarrassant de toutes ses pourritures, incarnées par la dictature de Mitsoudjé.

C’est le moment que choisit la Faourata pour dire qu’elle adhérait à la Confrérie des Renégats et des Criminels (CRC). Pour cette nouvelle honte, la Faourata a payé 1 million de francs comoriens, soit 2.000 euros. C’est trop cher pour une organisation criminelle appelée à disparaître avec son dictateur avant le 31 décembre 2019. Franchement, en quoi est-ce que l’adhésion de la Faourata à la CRC est un événement de nature à intéresser les Comoriens, qui ont d’autres soucis en tête? Les Comoriens n’ont pas eu le temps d’exprimer leur mépris à l’égard de la Faourata qu’ils apprennent d’une oreille très distraite que le Kiki va organiser son grand mariage avec Toufaha Youssouf Ben Ali, sa maîtresse de depuis le berceau, et néanmoins nièce du «Colonel» Youssoufa Idjihadi dit «Youssoufa Mfamanga» («Youssoufa-Poisson-séché», l’ancien vendeur de poisson séché au marché), le chef d’État-major de l’Armée. Décidément, l’année 2019 est celle des foutaises. Qu’est-ce que les Comoriens ont à foutre d’un mariage d’un Kiki, des saletés d’Ahmed Mohamed Djaza ou de la mendicité de la Faourata? En tout cas, une chose est certaine: la «Ripoux-blique» nage dans la foutaise.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 19 octobre 2019.

Powered by Comores infos