You are here: Home » Actualités » Depuis plus d’un mois, les enseignants aux Comores sont en grève

Depuis plus d’un mois, les enseignants aux Comores sont en grève

Depuis plus d’un mois, les enseignants aux Comores sont en grèveDepuis plus d’un mois, les enseignants aux Comores sont en grève. Une situation qui a obligé le ministère comorien de l’Education nationale à reporter les examens de brevet et de baccalauréat.

Les élèves comoriens ont six semaines de cours à rattraper avant de se présenter aux examens. A la suite de la grève des enseignants, baccalauréats et brevets des collèges seront reportés à des dates qui n’ont pas encore été communiquées. Le mouvement des professeurs a débuté il y a plus d’un mois. Alors que les négociations avec le ministère de l’Education nationale n’ont que peu avancé, les enseignants ont commencé à reprendre leur travail depuis lundi 29 mai. Le retour à la normale est prévu pour vendredi. Alors que l’intersyndicale a manifesté son opposition, la nécessité du salaire risque de l’emporter.
Les revendications des enseignants
Les enseignants en grève depuis plus d’un mois ont revendiqué le paiement des arriérés de salaire. Ils ont en outre exigé que certains contractuels soient intégrés à la fonction publique, rapporte RFI. Les professeurs ont également débuté le débrayage afin de réclamer une promotion pour les fonctionnaires dont l’échelon n’a pas été révisé depuis des années.
Les engagements du gouvernement
Le secrétaire général du ministère de l’Education nationale a déclaré qu’il n’était pas question de sacrifier l’avenir des élèves. Dans cette perspective, le gouvernement comorien a promis de régler les arriérés ainsi que le salaire du mois de juin. Par ailleurs, les autres requêtes doivent avant tout passer par un assainissement de la liste des enseignants réellement actifs effectuant le nombre d’heures minimum. A l’heure actuelle, près de 400 enseignants fantômes ont été recensés aux Comores.

Powered by Comores infos