You are here: Home » Actualités » Des gouverneurs victimes de la Cour aux ordres de Beit Salam.

Des gouverneurs victimes de la Cour aux ordres de Beit Salam.

Des gouverneurs victimes de la Cour aux ordres de Beit Salam.
Infos du soir !
Des gouverneurs victimes de la Cour aux ordres de Beit Salam.

MAS (Mohamed Ali Said), gouverneur de Mohéli a payé cher, très cher, pour avoir osé défier la femme d’ikiliou. Abiamri Mahmoud en a fait l’expérience. Humilié et débarqué de Comores Télécom , il a vu ses ambitions pour son île réduite à néant. Il ne fait pas bon faire de l’ombre à Madame Iki . La sanction tombe, sans ménagement. Même si pour colmater les brèches, l’ancien de Comores télécom a été promu vice-président à la demande de Mamadou.
MAS, qui a continué son offense en s’alliant avec son confrère de Ngazidja, a vu son sort scellé par la cour. Celle qui courtise Beit Salam. MAS est tombé, victime des ordres d’en haut. Candidature Rejetée. Le big cadeau de noël pour Madame. Elle le vaut bien.
Dès lors une lumière a jaillit chez les stratèges du staff « ngena nvuu ». Comme il y a 4 écuries favorites, s’il pouvait en éliminer une avant les élections, ça serait bingo : qualification au deuxième tour assuré. Le coup de fil à un ami à la cour et le tour est joué. Sans en avoir l’air, un article est astucieusement inséré dans un arrêt. Et Mouigni Baraka, sans rien demander, se retrouve dans la tempête. La cour si elle continue à obéir aux ordres n’aura demain qu’à le mettre hors-jeu. Ni vu ni connu. Un deuxième sacrifice de Beit Salam à la gloire de Madame et de Mamadou.
Une bonne nouvelle pour Mamadou, lui qui n’a jamais supporté Mouigni Baraka. Après les législatives, Mamadou priverait Mouigni Baraka ainsi des présidentielles.

Powered by Comores infos