You are here: Home » Culture et Société » Des jeunes leaders formés à la consolidation de la paix à Anjouan

Des jeunes leaders formés à la consolidation de la paix à Anjouan

Du 14 au 18 septembre, les autorités comoriennes, avec l’appui de l’UNESCO et du BIT, ont organisé une formation de jeunes leaders pour la consolidation de la paix à Mutsamudu, Ndzuani. Ces jeunes venus d’horizons divers, aussi bien des ONG que du milieu culturel ou sportif, ont pu aborder les notions de culture de paix, civisme, démocratie et citoyenneté en compagnie de professionnels les poussant à réfléchir collectivement sur l’avenir de la société comorienne et sur l’enracinement de valeurs justes, solidaires et durables.

Cette session fait partie d’une série de formations de jeunes leaders pour la paix délivrée par l’UNESCO à Ngazidja, Mwali et Ndzuani depuis le mois d’avril 2015.

Atelier de formation sur le genre et les droits humains

Le Gouvernement de l’Union des Comores et l’UNFPA ont organisé du 6 au 9 octobre une formation sur le genre et les droits humains à Moroni. A destination du personnel du Système des Nations Unies (SNU) et des partenaires nationaux, elle a pour but d’aider à la consolidation du groupe de travail « Genre et droits humains ».

Seynabou Tall, conseillère en genre au Bureau régional de l’UNFPA à Johannesbourg et animatrice de cet atelier, a indiqué que ce dernier visait à développer la compréhension du genre, des droits humains et de sensibiliser les participants sur les conséquences des disparités et inégalités entre les hommes, les femmes et les jeunes (domaines prioritaires d’action de l’UNFPA). Il s’agissait également d’identifier les actions à mener pour réduire ces disparités aux Comores. 

Par ONU ©habarizacomores
© « Copyright » – www.habarizacomores.com – Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde :Information et actualité en temps réel

NB: Alerte info – Un faux compte ouvert au nom de Sania Wadaane Abdallah pirate vos comptes facebook. Nous vous conseillons de signaler le profil suivant « Sania Wadaane Abdallah» à facebook et surtout d’éviter son site internet «http://comores-infos.com» qui reprend nos articles et les modifient afin de semer la haine chez les comoriens.

Powered by Comores infos