You are here: Home » Actualités » Des milliers d’enfants déscolarisés !

Des milliers d’enfants déscolarisés !

Le Rapport d’Etat du Système Educatif Comorien (RESEN) établi par le Gouvernement en février 2012, estime à 24 663 enfants d’« âge primaire » qui ne seraient pas scolarisés. Ils représentent 25,2 % de la classe d’âge correspondante, ce chiffre se décomposant lui-même entre 14,5 % qui n’ont jamais été scolarisés et 10,7 % qui l’ont été mais qui ont abandonné l’école avant l’atteinte de la fin du cycle d’études primaires. On observe selon ce rapport que c’est principalement au cours des deux dernières années que se concentrent les abandons.

Afin de faciliter la scolarisation de ces enfants, l’UNICEF et le gouvernement ont mis en œuvre un programme finance par EDUCATE A CHILD (EAC) qui est un programme destiné à favoriser l’Education de tous les enfants. C’est une initiative mondiale lancée par Son Altesse Sheikha Moza bint Nasser du Qatar, qui vise à réduire considérablement le nombre d’enfants dans le monde qui sont privés de leur droit à l’éducation. On estime à 57 millions d’enfants en âge d’être scolarisés qui n’ont pas accès à l’éducation. La grande majorité d’entre eux vivent dans l’extrême pauvreté. L’objectif de cette initiative est de permettre aux enfants de réaliser leur droit à l’éducation en éliminant les obstacles auxquels ils sont confrontés.

L’initiative « EAC » intervient aux Comores depuis 2014. EAC a signé avec l’UNICEF le 14 septembre 2014, une convention de financement portant sur un programme formel des enfants non scolarisés d’un montant de 3 274 045 US $, soit plus d’un milliard de francs comoriens. Ce programme vient en complément aux activités du partenariat mondial pour l’éducation mis en œuvre par l’UNICEF d’un montant de 4,6 millions de US $. Il vise à scolariser près de 20 000 enfantsqui ne sont pas scolarisés dans notre pays.

Le programme vise les zones urbaines et rurales des iles. Ainsi les villes de Moroni, Mitsamihouli, Foumbouni, Mkazi, Ivembeni et Dembeni sont concernées par ce programme à la Grande Comore. A Mohéli, ce sont les villes et villages de Fomboni, Djoiezi, Nioumachia et de Wanani qui sont servis par le programme. Et dans l’ile d’Anjouan, les activités du programme touchent les villes de Mutsamudu, Moya, Sima, Domoni, Moya et les villages d’Ongodju, Adda et Bambao Mtruni. Le programme a déjà construit plusieurs salles de classe et a réhabilitv d’autres. Il a assuré la formation des enseignants et a sensibilise la population sur la nécessité de scolariser les enfants.

La mise en œuvre de ce programme a permis de rehausser le taux net de scolarisation des enfants.

Powered by Comores infos