You are here: Home » Uncategorized » Dhoulkamal se prénomme Toiliha et non Dhoihir

Dhoulkamal se prénomme Toiliha et non Dhoihir

Dhoulkamal se prénomme Toiliha et non Dhoihir

L’usurpation d’identité pour l’usurpation de diplômes

Par ARM

      Le chiffon rédigé par le répugnant et dégoûtant Député Dhoulkamal sur la «citoyenneté économique» ne dupe personne. Même les moins bêtes des Conseillers à Bête-Salam sont inquiets à cause des saletés et faussetés haineuses de ce chiffon immonde. Ils savent tous que c’est une grosse magouille orchestrée par Monsieur Neveu, Idaroussi Hamadi, secrétaire général du gouvernement, repris de justice notoire pour ses vols d’argent et de matériel au ministère de la Production sous la première kleptocratie de tonton (1999-2006), surnommé «Tonton-m’a-dit», le mercenaire Nourdine Abodo dit «le serpent à lunettes», et le «pouvoiriste» polygame Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Leur exécutant sans vergogne est le mal élu, l’abject et ignominieux Député Dhoulkamal.

Parlons de l’ignoble et méprisable Député Dhoulkamal, dont nous «oublions» volontairement le prénom pour l’instant, et vous allez comprendre pourquoi. Savez-vous, Mesdames et Messieurs, que son vrai prénom ce n’est pas Dhoihir? Oui, oui. Il a usurpé ce prénom pour les diplômes. C’est la vérité. C’est un usurpateur de titres usurpant des titres. Dhoihir, c’est un autre. Son vrai prénom est Toiliha. Il s’appelle Toiliha Dhoulkamal. Cet individu, membre d’une Commission parlementaire chargée d’enquêter sur une affaire aussi importante que la «citoyenneté économique», dont il s’attribue la propriété, avec la complicité de Bête-Salam, est un vilain voleur, qui a commencé par voler le prénom d’un membre de sa famille. Il a usurpé l’identité d’un autre. Il a même été l’auteur d’un très grand vol et autres méfaits qui ont eu lieu à Anjouan, dont les détails vous seront fournis dans les heures à venir.

Il est donc tout à fait normal que le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri choisisse le plus pourri de tous, le plus grand voleur de l’Assemblée pour monopoliser une fausse enquête parlementaire qui n’a qu’un seul objectif: mettre en difficulté l’opposition, à commencer par l’ancien Président Ahmed Sambi et l’ancien Vice-président Mohamed Ali Soilihi. Enfin, ce Toiliha Dhoulkamal est le beau-frère d’un ancien receveur qui a fait fortune à l’époque de Mohamed Bacar, et tous les deux avaient pris la fuite avec l’ancien dictateur d’Anjouan à Mayotte le 25 mars 2008. À Mayotte, Toiliha Dhoulkamal a accumulé les dettes, et ses nombreux créanciers le recherchent activement pour qu’il rembourse ces créances.

On l’aura compris: en matière de «Droit», la «Ripoux-blique» de Mitsoudjé ne compte que sur ce que les Comores ont engendré de pire:

–          Le fugitif international Hamada Madi Boléro, pédophile autoproclamé;

–          Monsieur Clown, Maître Clous, Saïd Larifou, ancien avocat français, dont le cabinet est fermé et la maison vendue aux enchères à la Réunion, pour indélicatesse avec le Fisc français, et qui n’est autre que le plus grand émetteur de chèques sans provisions de toute l’Histoire des Comores, des origines à la fin du monde;

–          Toiliha Dhoulkamal, usurpateur d’identité et de titres, voleur surendetté à Mayotte, où il doit beaucoup d’argent à beaucoup de créanciers, Député mal élu et très infâme;

–          Le mercenaire Nourdine Abodo, dit «le serpent à lunettes», dont la seule «compétence» en «Droit» se limite à la caporalisation et corruption des magistrats pour des causes immorales et illégales. Il est complaisamment surnommé «le Doyen» par Saïd Ahmed Saïd Ali, le beau gosse de Ntsoudjni, l’Othello des tropiques, le descendant en ligne directe de l’écrivain anglais William Shakespeare, qui a rédigé Othello et Roméo et Juliette sous l’arbre à pain et le cocotier de ses ancêtres à Ntsoudjini.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 18 mars 2018.

Powered by Comores infos