You are here: Home » Actualité » Dieu merci, la covid enrichit et nourrit les «argentivores»

Dieu merci, la covid enrichit et nourrit les «argentivores»

Dieu merci, la covid enrichit et nourrit les «argentivores»

Le coronavirus, devenu le plus grand business des Comores

Par ARM

       Le mot est de Mohamed Saïd Fazul, semblant de «Gouverneur» de Mohéli: «Le coronavirus est la meilleure chose qui pouvait nous arriver. Louange à Dieu. Le coronavirus nous enrichit et nous nourrit. Je ne vais pas le crier dans la rue. Pourtant, les faits sont là: le coronavirus m’a permis de renflouer mes caisses. La mère de Touidjri en est arrivée à la même conclusion, mais soyons discrets. Ne nous réjouissons pas ouvertement des malheurs d’autrui, les malheurs du peuple». La mère de Touidjri est Fatima Hamidi, sa première épouse, celle qui vend du piment, de l’huile de coco et des feuilles de manioc pilées à la réception de l’Hôtel Le Moroni. Il faut dire que le couple de kleptomanes et kleptocrates s’est considérablement enrichi, notamment «grâce» à notre bon coronavirus. Le couple kleptocratique s’en réjouit.

Voici les faits et les questions qu’ils suscitent.

1.- Pourquoi dans le contexte actuel, Anjouan a droit à 15 millions de francs comoriens d’aide «contre le coronavirus», contre 10 millions de francs pour Mohéli, alors qu’on clame et chante partout que c’est Mohéli qui est pourrie et tuée par la contamination au coronavirus?

2.- Après les échecs de la concertation du dimanche 3 janvier 2021, une énième réunion sans concertation finale a eu lieu dans la matinée du lundi 4 janvier 2021, et parmi les personnes présentes à la Direction Régionale de la Santé à Mohéli, il y avait celles que les Mohéliens appellent par mépris «les argentivores», dont Mohamed Saïd Fazul, surnommé «Le Valet de Msaïdié». Il n’y avait pas que des pourris à la réunion, mais bon… Mohamed Saïd Fazul et les autres «argentivores» n’ont qu’une seule question en tête: comment voler les 10 millions de francs comoriens prétendument alloués à la gestion de la pandémie pour se partager le gâteau, quand les malades sont livrés à eux-mêmes dans les camps de concentration de type nazi et goulag?

3.- L’écho de la campagne de mobilisation pour une aide matérielle à la population mohélienne par la communauté mohélienne expatriée, surtout en Hexagone et à Mayotte, est parvenu aux oreilles des pires «argentivores», qui se frottent déjà les mains et ont hâte de recevoir la manne tombée du ciel pour en disposer à leur gré. Cette aide provenant des Mohéliens expatriés leur permettra de conserver les 10 millions de francs comoriens à leur guise et à leurs fins personnelles. Dieu soit loué. Dieu, merci.

4.- Toute voix discordante au sein des milieux officiels est écartée. Pauvres malades. C’est la même attitude qui a été observée chez les Tartuffes depuis la première vague de la pandémie. Des jeunes Mohéliens insoupçonnables ont fait évaporer les comptes du Croissant-Rouge ainsi que toutes les autres aides destinées à «la lutte contre le coronavirus à Mohéli». Pauvre Mohéli! Dès lors, la communauté mohélienne expatriée est appelée à se renseigner très bien sur la situation sur place à Mohéli, et à étudier correctement les voies d’acheminement de son aide à la population et au système sanitaire. Elle ne doit pas fournir des efforts aussi louables et salutaires pour enfin nourrir le diable et Satan. Qu’on se le dise!

À Moroni, le dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri a fait disparaître plus de 2 milliards de francs comoriens (4 millions d’euros) prétendument destinés à la lutte contre le coronavirus, pendant que le peuple meurt. Le coronavirus est un cadeau tombé du ciel pour kleptomanes et kleptocrates de la «Ripoux-blique». Que les malades meurent. On s’en fout…

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 4 janvier 2021.

Powered by WPeMatico