You are here: Home » Actualité » Dieu Naoufal Boina veut assassiner Mondoha Maoulida

Dieu Naoufal Boina veut assassiner Mondoha Maoulida

Dieu Naoufal Boina veut assassiner Mondoha Maoulida

Lieutenant Mondoha Maoulida sous son mortel acharnement

Par ARM

       Nous nous souvenons tous du drame que le Lieutenant Mondoha Maoulida vit depuis fin juillet 2021 du fait de l’acharnement haineux du «Colonel Médecin» Naoufal Boina de Hahaya, propriétaire exclusif du Service de Santé militaire (SSM), qu’il a reçu en héritage de son oncle maternel. Pour rappel, fin juillet 2021, Naoufal Boina a imposé la double peine au Lieutenant Mondoha Maoulida, à qui il a infligé une 2ème dose de vaccin chinois Sinopharm le jour où il en a reçu la première. Or, il est obligatoire d’espacer les deux doses de 30 jours! Le «Docteur Josef Mengele des Comores» Naoufal Boina dit Dieu avait exigé de 5 soldats la mobilisation du pauvre Mondoha Maoulida et son empoisonnement par la deuxième dose de vaccin le jour donc de la première vaccination.

Dieu Naoufal Boina a en plus interdit au Lieutenant Mondoha Maoulida de se plaindre de cet empoisonnement forcé. Oui, il a interdit à ce dernier de s’en inquiéter et de s’en plaindre, malgré la violence barbare, sauvage et inouïe de Naoufal Boina. Le cas de Mondoha Maoulida est unique au monde, car il est le seul être humain sur Terre, même hors de la Planète et dans l’au-delà ayant reçu les deux doses d’un vaccin le même jour. Pourtant, le Lieutenant Mondoha Maoulida avait produit devant le «Colonel Médecin» Naoufal Boina une attestation de l’Hôpital El Maarouf de Moroni prouvant qu’il avait déjà été vacciné le même jour. Cela avait plongé Dieu Naoufal Boina dans la folie, qui l’avait déchirée avant de demander à ses subordonnés de l’empoisonner par la force. C’est un empoisonnement. C’est une tentative d’assassinat justifiant une enquête au Tribunal de Moroni et l’engagement d’une procédure devant la Cour martiale.

Dieu Naoufal Boina veut sanctionner le lieutenant Mondoha Maoulida en le chassant de l’Armée pour occulter une réalité: c’est lui-même qui doit être sanctionné. Il a, en effet, commis un grave abus d’autorité relevant de la tentative d’assassinat: il a obligé des militaires, des médecins de surcroît, à être dans l’illégalité en vaccinant de force, contre la déontologie médicale et contre le règlement militaire, un de leurs confrères. Le chef d’État-major de l’Armée comorienne doit donc le sanctionner pour cet abus, pour avoir montré le mauvais exemple au lieu d’être, comme un chef digne de ce nom, un modèle irréprochable.

L’Ordre des Médecins aussi doit donner de la voix. Il ne peut et ne doit se taire. Il doit sanctionner Dieu Naoufal Boina pour cet acte grave, faute de quoi, il se discréditera et laissera s’établir un mauvais précédent. Quant au Lieutenant Mondoha Maoulida, il n’y a aucune raison de le faire passer en conseil d’enquête pour radiation, alors que c’est la démarche entreprise actuellement par Dieu Naoufal Boina. Mondoha Maoulida, sur la base du Règlement militaire, avait le droit de refuser de se faire vacciner de force une deuxième fois le jour de la première vaccination car les conditions d’imposition de la deuxième dose relèvent d’un acte manifestement illégal, car criminel.

Dès lors, le Lieutenant Mondoha Maoulida doit être indemnisé au lieu d’être visé par une procédure haineuse devant le faire radier de l’Armée de manière illégale et stupide. C’est Dieu Naoufal Boina qui doit être sanctionné et interdit d’exercer la «Médecine» militaire.

Mais, ne nous faisons pas d’illusions. Dieu Naoufal Boina ne peut pas être sanctionné en ceci qu’il assiste en tenue militaire officielle aux meetings électoraux du dictateur Assoumani Azali Boinaheri. Ceci explique cela…

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 29 août 2021.

Powered by WPeMatico