You are here: Home » Actualités » Discours de Madame Laïla Saïd-Hassane, à Moroni

Discours de Madame Laïla Saïd-Hassane, à Moroni

Discours de Madame Laïla Saïd-Hassane, à Moroni

Discours sur l’attribution des bourses d’études de mérite

Par ARM

     Le jeudi 8 septembre 2016, Mme Laïla Saïd-Hassane, Directrice de la MECK-Moroni, a prononcé un important discours d’utilité publique. Cette allocution d’intérêt général  portait sur l’attribution de bourses à des étudiants particulièrement méritants et issus de milieux sociaux défavorisés. Voici la teneur du discours.

  • Excellence, Monsieur le Premier Vice-président de l’Assemblée nationale
  • Excellence Monsieur le Vice-président de l’Union des Comores
  • Excellence Monsieur le ministre de l’Éducation nationale
  • Excellence Monsieur le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi
  • Messieurs les Commissaires du Gouvernorat
  • Monsieur le Gouverneur de la Banque centrale des Comores
  • Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique et des institutions internationales
  • Mesdames et Messieurs les élus de la Nation
  • Mesdames et Messieurs les partenaires
  • Mesdames et Messieurs les élus et dirigeants du Réseau Meck
  • Honorables invités

Asalam Anleikoum

     Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

     J’ai l’immense plaisir et le grand honneur de vous accueillir ici, dans cette belle demeure de la nation comorienne, à l’ occasion de cette cérémonie de remise de bourses du programme Twamaaya Ya Maudu.

     Et permettez-moi, au nom du réseau Meck, au nom de Meck-Moroni et en mon nom personnel, de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue, et espérant que vous allez passer un agréable moment en notre compagnie.

     Le programme «Twamaaya Ya Maudu» est un programme d’octroi de bourses d’études dédiées aux enfants méritants mais dont les ressources financières des familles sont limitées. L’objectif de cette initiative est de promouvoir la solidarité entre les membres et récompenser les efforts des familles les plus méritantes. Nous avons ainsi défini un processus de sélection devant répondre à une double exigence: l’équité et l’excellence, et qui a pour objectif d’évaluer les candidats à travers 3 dimensions:

  • Le parcours académique du candidat
  • La cohérence du projet d’étude visée
  • L’environnement socio-économique de la famille

     Et pour garantir cette équité et viser l’excellence, nous avons choisi de nous appuyer sur des personnalités de renommée nationale, connues et reconnues pour leur engagement au service de la science et du progrès. Nous avons donc mis en place un jury d’honneur, un jury d’excellence, à qui nous avons confié la lourde mission de sélectionner les enfants bénéficiaires. C’est ainsi que MM. Damir Ben Ali, premier Président de l’Université des Comores, ancien Directeur du CNDRS, et actuel président du Conseil des Sages, Youssouf Saïd Ali, Chargé de Mission auprès du Président de l’UDC, Professeur agrégée de Lettres françaises, Assoumany Abdou, ancien ministre des Finances, actuel Directeur général de l’Union des MECK, et Aboubakari Boina, Docteur en Philosophie, plusieurs fois Président du Jury au Baccalauréat et Président en exercice du Conseil d’Administration de Meck-Moroni, tous ont accepté de mettre leur expérience et leur expertise au service de ce programme pour lui donner de la crédibilité et la dimension intellectuelle et scientifique qui sont nécessaires à son succès. Et, je saisis cette occasion, pour les remercier chaleureusement pour leur engagement, et leur disponibilité.

     C’est ainsi que sur les 85 candidats qui ont postulé cette année, 22 ont été retenus et seront accompagnés par le programme pour une durée de 1 à 3 ans en fonction du diplôme préparé. Les 5 enfants qui poursuivront leurs études à l’étranger percevront une allocation mensuelle de 150.000 francs comoriens, et ceux qui poursuivront leurs études à l’Université des Comores percevront une allocation de 50.000 francs comoriens. Ces 22 boursiers vont s’ajouter à la promotion 2015, et ainsi, au total, 35 enfants bénéficieront de ce programme pour l’année universitaire 2016/2017.

     Mesdames et Monsieur, honorable assistance,

     L’année dernière, lors de la première édition, nous avons pris conscience de l’ampleur de la demande, car notre pays compte de nombreux enfants qui méritent d’être soutenus, alors que le nombre de bourses octroyées par les partenaires sont limitées en nombre et en qualité. Nous avons donc lancé un appel à la solidarité nationale, nous avons lancé un appel aux partenaires publics et privés, aux partenaires locaux et internationaux, qui tous constituent les forces vives de notre nation. Nous leur avons demandé, avec toute la force de la conviction de venir rejoindre Meck-Moroni, de venir nous conforter dans notre voie, afin d’amplifier ce programme, en donnant à cette jeunesse méritante, déterminée et patriote des chances supplémentaires de réussir. Et j’ai la joie de vous annoncer que notre appel a été entendu, au-delà de nos attentes, au-delà de nos espérances. Ainsi, plus de 10 partenaires nous ont fait l’honneur de nous rejoindre, des partenaires qui ont accepté de souscrire à notre initiative et de mettre à notre disposition près de 13 millions de francs comoriens, qui financeront 10 enfants supplémentaires.

     Mesdames et Messieurs, permettez-moi de saisir l’occasion de cette tribune, pour les mettre à l’honneur pour leur générosité et leur engagement.

  • Je veux rendre hommage à Monsieur Omar Mgomri, Directeur général de Comores Télécom,
  • Je souhaite honorer Monsieur Mohamed Keldi, Directeur général des Magasins Mag Market,
  • Je veux saluer Monsieur Hassane Mgomri, Directeur général de MCTV
  • Je veux mettre en lumière Monsieur Mzé Ali Azhar Ahmed, Directeur général de l’ONICOR,
  • Je veux citer, Monsieur Doudou Taynamore, membre historique de Meck-Moroni, et Directeur général de Como Cash,
  • Je dois également honorer Mr Brice Oueto, Directeur du Groupe Lafarge, qui n’a malheureusement pas pu se libérer pour la cérémonie d’aujourd’hui, mais qui est avec nous par le cœur,
  • Je dois également remercier Madame Binty Mohamed, Directrice générale des Assurances Al Amana,
  • Je dois mettre en lumière également Monsieur Saïd Wadaane, fondateur et Directeur général des Établissements Sawaprix, également retenu à l’étranger, mais qui est également avec nous par le cœur,
  • Je salue également saluer Son Excellence Monsieur l’ambassadeur de France, puisque la Coopération française est partenaire de notre programme depui son lancement en 2015.
  • Enfin et non des moindres, je salue l’Université des Comores, partenaire privilégié de ce programme, qui a mis a la disposition du programme les ressources humaines et techniques nécessaires à sa réalisation.

     Mesdames et Messieurs les partenaires, au-delà de vos contributions financières et techniques, votre soutien nous conforte dans notre voie, et nous donne le courage de continuer. Et je formule ici le vœu que pour l’édition 2017, d’autres partenaires viendront encore gonfler les rangs de la solidarité afin d’amplifier toujours plus l’impact de ce programme.

     Je tiens également à remercier les autorités politiques, que ce soit au niveau du gouvernement de l’Union, comme au niveau du Gouvernorat, car notre initiative a été accueillie avec bienveillance et attention, et leur présence ici aujourd’hui atteste de leur soutien sans réserve. Et j’ai la certitude qu’avec leur appui, nous allons, dans les éditions à venir, pérenniser l’initiative et l’institutionnaliser comme un dispositif permanent.

     Mesdames, Messieurs, beaucoup se sont interrogés sur les motivations de Meck-Moroni à mener de telles initiatives. Eh bien, je veux rappeler que le réseau Meck se propose d’être le fer de lance du mutualisme aux Comores, le champion de la finance solidaire, cette conception moderne de l’économie fondée sur la solidarité et l’éthique, et qui se donne pour mission de lutter contre la pauvreté. C’est pour être fidèle à cette mission statutaire de notre Institution que nous avons choisi de lancer ce programme «Twamaya Ya Maudu». Nelson Mandela disait que «l’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde». Eh bien, Meck-Moroni a décidé d’appuyer l’Éducation et la formation de cadres de haut niveau, afin d’accélérer l’avènement d’une société mieux éduquée, développée, moderne, à même de créer la richesse nécessaire pour éradiquer la pauvreté.

     Chers lauréats, nous espérons que vous serez à la hauteur de ces attentes, et que vous saurez faire la fierté des partenaires du programme «Twamaya Ya Maudu», comme aujourd’hui vous faites la fierté de vos familles, de vos quartiers et de vos villages. D’autres initiatives, sur l’emploi, la création d’entreprises, l’agriculture, sont à l’étude, pour ouvrir l’horizon de la jeunesse comorienne. Le moment venu, nous capitaliserons sur ce partenariat, sur cette synergie entre l’Université, le secteur privé et la jeunesse, pour impulser notre économie et offrir les opportunités d’emploi à nos enfants qui font aujourd’hui si cruellement défaut.

     Mesdames et Messieurs, Honorables invités,

     Cette deuxième édition me donne la conviction que Barak Obama, Président des États-Unis d’Amérique, avait raison avec son fameux «Yes, we can», «Oui, nous le pouvons». Nous devons juste avoir l’audace d’espérer, de dépasser les préjugées, et avoir la force d’aller les uns vers les autres pour que chacun d’entre apporter sa pierre à l’édifice.

     Mesdames, Messieurs,

     Je ne peux conclure mon propos, sans remercier chaleureusement, les élus et le personnel de Meck-Moroni, qui se sont mobilisés ces dernières semaines pour que cette édition 2016 ait lieu dans les meilleures conditions et que nous organisions aujourd’hui cette belle fête de la jeunesse et de l’espoir.

     Ainsi, au nom du réseau Meck, au nom de Meck-Moroni et en mon nom personnel, je vous réitère chers invités, notre profonde gratitude pour avoir bien voulu rehausser cette cérémonie de votre présence, et vous rappelle que nous sommes à votre entière disposition pour faire passer un agréable moment en notre compagnie.

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 12 septembre 2016.

Powered by Comores infos