You are here: Home » Uncategorized » Dites à Mohamed Elamine Soeuf d’arrêter le ridicule

Dites à Mohamed Elamine Soeuf d’arrêter le ridicule

Dites à Mohamed Elamine Soeuf d’arrêter le ridicule

Et sa tendance à convoquer les diplomates et à s’indigner?

Par ARM

      À lui seul, Mohamed Elamine Soeuf, étrange «ministrillon» des Affaires étrangères qui lui sont étranges, symbolise tous les échecs de l’État comorien depuis le 6 juillet 1975. Teigneux, haineux, incompétent, corrompu, râblé et de taille ridicule, arborant une sorte de moustache également ridicule, et portant des tenues excentriques et extravagantes, il a la douloureuse tendance à surestimer sa propre importance. Pour lui, voir un diplomate étranger est jouissif. Quand il en voit un, il devient encore plus pathétique. Le comble, c’est qu’il croit dur comme fer que, dès que son frère, le «concubinocrate» Azali Assoumani Boinaheri, va mourir de sa tumeur à la tête, c’est lui qui va aller s’installer au Centre de l’Univers, à Bête-Salam. Voire…

L’ancien trafiquant de voitures volées en Égypte meurt d’ambitions présidentielles et étouffe sous le poids d’appétits insatiables. Il aurait vraiment gagné à lire la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques, et surtout à comprendre que si lui-même est un sacré ignorant et inculte, les diplomates étrangers accrédités à Moroni connaissent les normes qui régissent les relations diplomatiques.

Commençons par le commencement. Des personnalités comoriennes, essentiellement anjouanaises, ont adressé aux chancelleries un Mémorandum signalant le racisme insulaire grand-comorien qui apparaît dans la composition du prétendu «Comité de Pilotage» des assises de la Grande-Comore. Et là, le sieur Mohamed Elamine Soeuf voit rouge, dit des foutaises et blablate. Il a commis une erreur très grave en demandant aux diplomates étrangers en poste à Moroni de ne pas s’immiscer dans les affaires nationales comoriennes.

Ce type est absolument ridicule parce que tous les diplomates du monde, en dehors de Mohamed Elamine Soeuf, connaissent l’article 3 de la Convention de Vienne du 18 avril 1963 sur les relations diplomatiques: «1.- Les fonctions d’une mission diplomatique consistent notamment à: a.- représenter l’État accréditant auprès de l’État accréditaire; b.- protéger dans l’État accréditaire les intérêts de l’État accréditant et de ses ressortissants, dans les limites admises par le droit international; c.- négocier avec le gouvernement de l’État accréditaire; d.- s’informer par tous les moyens licites des conditions et de l’évolution des événements dans l’État accréditaire et faire rapport à ce sujet au gouvernement de l’État accréditant; e.- promouvoir des relations amicales et développer les relations économiques, culturelles et scientifiques entre l’État accréditant et l’État accréditaire. […]».

À la différence d’un Mohamed Elamine Soeuf, qui se définit comme «diplomate de formation et de carrière», tout diplomate étranger qui arrive à Moroni connaît tout cela. Dès lors, les Comoriens ont du mal à comprendre l’acharnement de l’homme haineux de Mitsoudjé, emmitouflé dans ses tenues ridicules, à donner des leçons de non-ingérence aux diplomates étrangers et aux fonctionnaires internationaux.

Il est qui? Pourquoi personne ne lui dit de se taire? Pourquoi refuse-t-il de reconnaître que la communauté internationale a mieux à faire que s’impliquer dans les historiettes sur les assises de la Grande-Comore? Mohamed Elamine Soeuf aurait été conséquent avec lui-même s’il admettait que c’est son frère, le «pouvoiriste» polygame Azali Assoumani Boinaheri, qui est allé jusqu’à l’ONU pour jacasser sur les assises de son île. Alors, comment peut-on aller faire perdre du temps au secrétaire général de l’ONU sur les assises de la Grande-Comore et dire après que les Comores ne veulent aucune ingérence extérieure dans leurs affaires.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 21 octobre 2017.

Powered by Comores infos