You are here: Home » Tribune libre » Élections aux Comores, l’Appât du gain

Élections aux Comores, l’Appât du gain

A l’approche des élections, les chiens aboient et les moutons suivent la transhumance. Les fanatiques exacerbés, devenus les chantres du mal applaudissent à tout rompre leurs gourous tout en exaltant leur impéritie. Les langues se délient et les invectives fusent de partout. La propagande polico-politicienne bat son plein au grand dam des âmes bien pensantes. Le paysage médiatique est laminé par un débat politique terne et de moins en moins reluisant. 
Conscients qu’en ces périodes de précampagne, nos roitelets rangent de côté leurs avarices, nos valeureux imposteurs, maîtres de la culture avant-gardiste dans l’art de la mendicité politique sortent de leurs nids pour se chercher, au moment où les moins affamés qui se sentent pas concernés par cette guerre d’usure, hibernent dans leurs cages. Personnes n’est dupe, c’est le moment de se faire remarquer dans ce désert de désespoir. Une opportunité en or pour les désœuvrées de faire les courses pour bien se la couler douce dans les 5 années à venir, vue que la pêche des gros poissons ne s’organise qu’une seule fois tous les 5 ans. 
C’est décidément pour eux la solution idoine de ressaisir les biens qu’on leurs a spoliés. Mais seront ils suffisants pour leur permettre de bien se tenir durant les 5 prochaines années, auxquelles l’inertie sera le maître mot et quand on sait que l’oisiveté est la mère de tous les vices ?? Peu importe, tant qu’on récupère ne serait ce que le 1 millième de ce qu’on nous a dépossédé jadis, on ne peut que se réjouir.

Pendant ce temps, nos vaillants « patriotes virtuels » comptent sur leurs post pour éreinter nos « pitoyables » politicards vu qu’ils ne sont pas assez grivois pour les affronter face à face dans les places publiques. Drôle de paradoxe quand on sait que la majeur partie de la population comorienne est aux abonnées absents dans le virtuel, puisque la précieuse sésame de Comores Telecom, bientôt Telma n’est pas à la portée de tous les citoyens lambda, et que nos » méprisables dirigeants » s’empressent de remplir les poches pour pouvoir mieux nous amadouer.

Nous autres, qui sommes animés par le chauvinisme, comme tout « beau comorien » d’ailleurs se réfugierons dans nos villages et quartiers pour propulser nos oncles, pères et probablement tantes et mères (pour ne pas m’attirer les foudres des féministes) dans le devant de la scène, espérant qu’ils ne vont pas nous jeter comme un mal propre une fois l’objectif atteint.

Une chose est sûre, alea jacta est, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. C’est le moment ou jamais. Grouillez vous !!

RAKIB MATOIR – ©habarizacomores

© « Copyright » – www.habarizacomores.com – Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde :Information et actualité en temps réel

Powered by Comores infos