You are here: Home » Actualités » Emergence des Comores : AZALI veut marquer l’histoire

Emergence des Comores : AZALI veut marquer l’histoire

Emergence des Comores : AZALI veut marquer l’histoire
Emergence des Comores : AZALI veut marquer l’histoire
Soyons fous et rions un peu !
Dans le cadre de sa politique de développement économique des Comores appelée émergence, le colonel AZALI Assoumani a rencontré un gold-boy américain en marge de l’assemblée générale des nations unies, pour parler d’affaires. Le général de gaulle comorien qui, paradoxalement, est un fuyard dès qu’une détonation retentit, a sollicité à son homologue américain, M. Spencer Wood sur les opportunités qu’il y a aux Comores. Il voudrait amener son ami devenir investir dans un projet qui lui tient à cœur :Une immense imprimante de faux billets de banque, dont l’objectif est de réduire le chômage des jeunes et de vite transformer le mensonge du siècle, que les Comores sont devenues un pays à revenu intermédiaire, en une réalité. Pour lui, avec ce projet chaque comorien recevra chez lui 5000 euros soit 2 500 000 FC. Dans ce cas aucun comorien n’aura besoin de travailler car la planche à billets va fonctionner 24h sur 24. Ainsi nous allons danser, festoyer, dormir sans travailler et que veut le peuple !
D’ailleurs son séjours en France portait sur le rachat du logiciel sur lequel Chirac, l’ancien président utilisait pour enregistrer les emplois fictifs et les électeurs morts de Paris. Et grâce à cet outil, Maman Ambari peut toucher les salaires de 100 agents fictifs, tout comme Azali va pouvoir faire voter Msa Foumou et Mbaé Trambwé. Enfin l’imprimerie sera installée à Mitsoudjé et emploiera 3000 jeunes de cette ville. Et enfin par décret présidentiel, maman Ambari sera nommée PDG imprimerie Nationale de Mitsoudjé et le grand mufti deviendra lui-aussi le templier de la planche à billet.
Vive l’émergence dans le revenu intermédiaire
Mbadakome
 

Powered by Comores infos