You are here: Home » Tribune libre » En attendant la version du pouvoir par Bolero…

En attendant la version du pouvoir par Bolero…

EN ATTENDANT LA VERSION DU POUVOIR PAR BOLERO…

Comme auteur d’un long article rétablissant la vérité sur la présence d’A.A.M.Sambi à l’enterrement de Nelson Mandela et sur l’honneur bafoué de l’ancien raïs au cours de cet épisode par les mensonges de Boléro et de son ami, le double doctorant pompiste ARM, l’occasion est belle pour marteler la mauvaise foi de ceux-ci à l’occasion de la cérémonie d’investiture qui s’est déroulée aujourd’hui en Tanzanie.

J’avais soutenu à l’époque que l’ex-raïs avait manifesté son intention de participer à la cérémonie de dernier hommage d’un grand homme. A.A.M.Sambi a été reçu par les autorités sud-africaines comme il se devait ; les images qui ont accompagné ce texte l’ont montré. Mais il ne fallait pas tant pour que de petits hommes complexés trouvent matière à taxer A.A.M.Sambi d’indélicatesse.

A un enterrement on n’est pas invité. A un mariage, l’élégance veut que ce soit le contraire. Le président A.A.M.Sambi a été invité à partager un événement heureux.

GRANDEUR et PETITESSE.Si l’habit ne fait pas le moine on peut aussi ajouter que la fonction ne fait pas l’homme.Afrique nous venons, Africains nous sommes. Etait-il approprié que, pour l’investiture du Président du pays frère qu’est la Tanzanie, l’Union de Comores soit représenté par son dernier de ses ministres en la personne de l’imam de l’opportunisme politique???Où est la diplomatie Comorienne? Où est, in fine, l’Union de Comores?Parallèlement à ces interrogations légitimes de tout patriote, force est d’admettre l’aura naturel et planétaire de l’ancien Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi.Sa stature d’ homme d’Etat et sa grandeur reconnue par tous font que partout les honneurs lui sont rendus et on cherche sa compagnie.Contrairement à ces petits qui même avec les fonctions demeurent petits, jouent ainsi dans la petitesse et malheureusement entrainent notre pays à la périphérique des épicentres de ce monde, l’honorable Oustadh Ahmed Abdallah Mohamed Sambi est et sera toujours grand. Grand il sera toujours avec les Grands pour la grandeur de notre nation.Peuple Comorien entre Grandeur, Honneur, dignité et respect n’allons pas avec la petitesse, les humiliations, les vexations et les privations.SOYONS.
Posté par Paul-Charles Delapeyre sur jeudi 5 novembre 2015

Que va-t-il nous dire encore Boléro aujourd’hui ? A-t-il passé son carton d’invitation à la cérémonie d’investiture de la nouvelle présidence tanzanienne à A.A.M.Sambi ?

Le président A.A.M.Sambi est un grand monsieur respectable à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, et cela personne ne peut lui enlever…

La manipulation et la roublardise n’ont jamais fait la valeur d’un homme. Les comoriens et les tanzaniens le savent…

AHMED Bourhane

© « Copyright » – www.habarizacomores.com – Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde :Information et actualité en temps réel.

Powered by Comores infos