You are here: Home » Actualités » En fuite, Hamada Madi Boléro a le coup de fil facile

En fuite, Hamada Madi Boléro a le coup de fil facile

En fuite, Hamada Madi Boléro a le coup de fil facile

Il informe les Comoriens sur ce qui se passe aux Comores

Par ARM

  Le fugitif Hamada Madi Boléro est très fâché. Oui, il est très fâché. Il est très fâché parce que, de sa fuite à l’étranger, il voulait impressionner cette dame de Djoiezi, à Mohéli, et lui faire comprendre que même s’il n’a plus accès au Président Ikililou Dhoinine, il restait le maître incontesté des Comores. Les fameux Mohéliens de Beït-Salam, de sinistre mémoire républicaine. Donc, avant même que la Cour constitutionnelle ne rende son arrêt le samedi 30 avril 2016, il a appelé cette femme de Djoiezi pour lui dire que Mohamed Saïd Fazul restait le Gouverneur élu de Mohéli et que la requête de la Première Dame n’avait pas été retenue par la Cour constitutionnelle. La Djoiezienne en question appela deux de ses amies à Fomboni, Mohéli, qui s’empressèrent de répercuter la nouvelle auprès de leurs copines de Moroni, en disant que c’est bien le chef des Mohéliens de Beït-Salam qui était à l’origine de la «fuite». Du coup, le Mohélien appela la femme de Djoiezi et piqua une crise verdâtre de fausse colère pour l’indiscrétion qu’il avait bien calculée. Impériale, la femme de Djoiezi se contenta de lui dire: «Il fallait que je le dise parce que je n’ai pas du tout aimé le sadisme et la joie malsaine que j’ai décelés dans ta voix quand tu parlais de la non-recevabilité de la requête bien fondée mais non assortie de preuves qu’avait présentée Maman. C’est indigne de ta part, compte tenu de tous les services que le couple présidentiel t’a rendus».

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 5 mai 2016.

Powered by Comores infos