You are here: Home » Non classé » Encadrement des tarifications des Tic I L’Anrtic annonce la suppression temporaire des offres promotionnelles

Encadrement des tarifications des Tic I L’Anrtic annonce la suppression temporaire des offres promotionnelles

Société |  16/12/2020 –  

image article une

Les offres promotionnelles sont temporairement suspendues. Pour le patron de l’Anrtic, c’est pour “l’intérêt de tous, sachant que cette option a mis fin à une guéguerre qui aurait coûté cher au marché des télécommunications”, Saïd Mouinou Ahamada.

L’Autorité nationale de régulation des tics (Anrtic) a rendu publique lundi sa décision de suspendre temporairement toutes les offres promotionnelles des services de communication électronique. La décision consiste, selon le directeur général de l’Anrtic, à mettre fin à “une guerre entre les opérateurs”, laquelle aurait mis à mal le marché des télécommunications.

“Dans le but de renforcer le cadre réglementaire favorable à une concurrence loyale et saine dans le secteur des communications électroniques, toutes les offres promotionnelles de services de communication électroniques des opérateurs soumis au régime de la licence sont suspendues provisoirement jusqu’à nouvel ordre, quel que soit le moyen de paiement utilisé”, lit-on dans la décision temporaire. Le patron de l’Anrtic a fait savoir qu’une rencontre est prévue vendredi pour se concerter et prendre une décision définitive.

Concernant l’inquiétude des consommateurs par rapport à la suspension de ces offres, Saïd Mouinou Ahamada a rappelé que cela fait partie des missions du régulateur qui sont de protéger les consommateurs, mais également les opérateurs. “Il faut accepter que si le marché est détruit le consommateur n’aura rien à consommer”, a-t-il souligné avant d’insister sur la réglementation selon laquelle les tarifs sont fixés à partir des tarifs de gros, à savoir l’Off-net.

“On partait avec un tarif de gros de 25 francs”

Rappelant les efforts déployés par l’Anrtic dans le cadre de la baisse des tarifs, avec la pratique des tarifs internationaux qui fait que ces derniers diminuent, Saïd Mouinou Ahamada a montré qu’au début “on partait avec un tarif de gros de 25 francs voilà pourquoi la minute coûtait 60 francs”. “Puis il est descendu à 21 francs, cala fait aussi que les tarifs ont baissé. Les tarifs ont baissé encore à 11 francs puis à 6 francs.

Un des opérateurs se permettait de vendre à 4 francs. C’est ainsi qu’on a pris nos dispositions pour éviter la destruction du marché et recadrer le marché. Ainsi, nous n’avons pas pris cette décision unilatéralement, nous avons consulté les deux opérateurs pour sortir de la crise. On promet de nous battre pour baisser ce tarif l’année prochaine”, a-t-il rappelé.

Le patron de l’Anrtic, a indiqué qu’il y a presque un mois, l’autorité de régulation avait pris une décision d’encadrement des tarifs pour les opérateurs, après la validation du catalogue d’interconnexion de Comores télécom dans laquelle il y a des tarifs On-net (communication entre des clients d’un même opérateur) et Off-net (communication entre des clients de Comores Telecom et de Telco). “Ce sont ces derniers qui ont impacté vraiment sur notre décision”, a-t-il expliqué, indiquant que les opérateurs étaient conviés pour discuter. “On leur a exigé de ne pas vendre à moins de 6 francs, ni à plus de 12 francs. Conformément à la réglementation, on leur a également demandé de nous remettre leurs offres. Ils l’ont fait, même s’il y a eu une certaine résistance de part et d’autre”, a-t-il ajouté.

Saïd Mouinou fait savoir que Telco a demandé que Comores télécom sursoie ses promotions. Pendant que Comores télécom a signalé que Telco a, à partir de ses client Mvola, doublé les crédits. En tout cas, depuis le vendredi dernier, une discussion est ouverte pour mettre fin à “la guerre des promotions” entre les opérateurs, à en croire le patron de l’Anrtic. “On a vu le bonus 100% de Comores télécom, la riposte de Telco aurait été agressive avec un bonus de 200%. Cela aurait détruit le marché, sachant que les tarifs de promotions sont bien sûr en dessous des tarifs normaux communiqués par les opérateurs”, a-t-il détaillé, montrant l’obligation d’agir en urgence.

Ainsi, l’encadrement des tarifs à condition de surseoir les promotions est acté. “Comores Télécom a averti ses clients de la suspension des promotions, ce matin le directeur de Telco m’a contacté pour m’informer qu’il respectera la décision de l’Anrtic”, a-t-il conclu.

Al-watwan

Powered by WPeMatico