You are here: Home » ACCUEIL » Encore une fois, l’opposition comorienne échoue et se ridiculise

Encore une fois, l’opposition comorienne échoue et se ridiculise

🚨 La Une du Lundi 23 ❗

🔮 Comores / Politique.

Encore une fois, l’opposition comorienne échoue et se ridiculise.

Récemment, l’opposition comorienne avait promis qu’il y aurait une « ville morte » à Mutsamudu, la capitale de l’île d’Anjouan. Mais hélas, il s’est rien passé ce jour là, et bien au contraire, c’était le jour où il y a eu plus de circulations et d’activités qu’avant.

En effet, ces derniers jours, l’opposition dans toute sa splendeur criait partout notamment sur les réseaux que le 23 novembre il y aurait un soulèvement de masse à Anjouan en particulier et dans l’ensemble de l’archipel en général, mais encore une fois rien ne s’est passé. Et d’ailleurs, nous constatons que dans les différentes villes et villages, le calme, la paix et la stabilité sont au rendez-vous plus que jamais.

Sur ce, les jeunes comoriens s’en fichent complètement de la politique politicienne.

Désormais, cette jeunesse a la conscience bien éveillée, elle n’acceptera plus jamais d’être manipulée ou influencée par quiconque.
Ces jeunes n’ont plus confiance à ces dinosaures de l’opposition. De ce fait, ils attendent voir à ce que les RIJA, les Mamadou, les Mouigni-Baraka prennent le devant avec leur famille respective dans les manifestations sur le territoire comorien et non en France, là ils comprendront qu’ils sont honnêtes.

Toutefois, ce qui préoccupe désmaintenant ces jeunes actifs, ce n’est ni le pouvoir ni le luxe, c’est juste qu’ils souhaitent une vie moyenne (un emploi stable avec un salaire approprié, une maison, une voiture…) afin de ne plus avoir envie de prendre le Kwassa-kwassa pour rejoindre l’île sœur tout en risquant leur propre vie comme c’est le cas malheureusement de plusieurs jeunes comoriens.

🖌 YSSOUF Ben Anthoy Bacar, journaliste et rédacteur RTMC.

Powered by WPeMatico