You are here: Home » Actualité » Experts pédagogiques d’Anjouan et Mohéli sont piétinés

Experts pédagogiques d’Anjouan et Mohéli sont piétinés

Experts pédagogiques d’Anjouan et Mohéli sont piétinés

On leur nie leur nationalité comorienne et tous leurs droits

Par ARM

       Les Mohéliens et les Anjouanais continuent de faire l’objet du mépris et de la haine des Grands-Comoriens, les seuls et vrais Comoriens. Traités en petite bière, ils sont considérés comme des apatrides aux Comores. Ils sont traités plus bas que terre, leurs droits piétinés, bafoués et enterrés. Voilà des professionnels anjouanais et mohéliens qui forment une équipe d’experts pédagogiques après un concours national. Ces Inspecteurs et Conseillers pédagogiques ont bénéficié d’une formation de 3 ans. Ils ont été utilisés pendant 3 ans sans avoir bénéficié d’une intégration professionnelle. Quand l’intégration a été possible, leur salaire a été amputé de 50% de leurs indemnités, et leurs rémunérations ont fait une chute libre. Leurs revenus ont connu donc une très grande diminution, alors qu’ils étaient déjà très faibles. C’est la première fois dans l’Histoire de l’humanité que des fonctionnaires passant à un niveau supérieur de la hiérarchie administrative, au lieu de bénéficier d’une augmentation de salaire, en subissent une diminution vertigineuse. C’est l’une des multiples facettes de «l’émergence à l’horizon 2030».

Or, les Inspecteurs et Conseillers pédagogiques de Grande-Comore, les seuls et vrais Comoriens, perçoivent tous leurs droits, y compris l’intégralité de leurs indemnités. Ils ont bénéficié d’une intégration professionnelle en bonne et due forme. Leurs salaires ont augmenté. Ils sont Grands-Comoriens, n’est-ce pas?

Les Mohéliens et les Anjouanais ont été jetés aux oubliettes de la Fonction publique.

C’est par de telles injustices qu’on constate que «l’émergence à l’horizon 2030», chère à l’avocat déchu Saïd Larifou, est une réussite totale.

Félicitations au dictateur fou et terroriste Assoumani Azali, petit-fils de Boinaheri.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 30 mars 2021.

Powered by WPeMatico