You are here: Home » High Tech » Facebook. Trois pannes en moins de trois semaines

Facebook. Trois pannes en moins de trois semaines

Facebook était inaccessible via internet pour une partie de ses utilisateurs lundi, la troisième panne de grande ampleur subie par le réseau social depuis le 14 septembre.
Facebook était inaccessible via internet pour une partie de ses utilisateurs lundi, la deuxième panne de grande ampleur subie par le réseau social en moins d’une semaine.

L’action du groupe américain perdait près de 4 % à 89,39 dollars à quelques minutes de la clôture sur le Nasdaq.

Facebook était inaccessible via internet pour une partie de ses utilisateurs lundi, la deuxième panne de grande ampleur subie par le réseau social en moins d’une semaine. | Capture écran Facebook
La carte du réseau sur le site spécialisé Downdetector.com, qui permet de suivre les interruptions, montrait d’importantes perturbations dans certaines régions d’Amérique du Nord. Plus de 65 000 rapports de panne ont été partagés ce lundi à l’heure de pointe, autour de 21h :

Plus de 65 000 rapports de panne ont été partagés ce lundi à l’heure de pointe, autour de 21h sur Downdetector.com | Capture d’écran
« Désolé, quelque chose n’a pas fonctionné »

L’application pour terminaux mobiles semblait elle aussi victime de la panne, mais le service de messagerie instantanée Messenger fonctionnait. Un message publié sur le site facebook.com déclarait : « Désolé, quelque chose n’a pas fonctionné. Nous travaillons dessus et nous allons le réparer aussi vite que possible. »

Facebook avait subi une panne comparable jeudi dernier, le réseau étant resté inaccessible pendant une partie de la journée en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Inde.
Un explication embrouillée

Ce type de panne arrive de temps en temps mais c’est leur rythme actuel qui surprend. Avant cette série, la dernière de cette envergure remontait au 27 janvier, avec une interruption de service d’une heure. Le blog Pixels du Monde rapporte que le groupe de hackeurs Lizard Squad avait laissé entendre qu’il en était à l’origine.

L’hypothèse avait été démentie à l’époque par Facebook, qui avait signalé que la panne « n’était pas la conséquence d’une attaque » mais « d’une modification [du service] qui a eu un effet sur le système de configuration ». Par ouest-france.f

© « Copyright ©2011 AHAMED ZOUBEIRI Hakim. www.habarizacomores.com|(أخبار من جزر القمر) Tous droits réservés.

Powered by Comores infos