You are here: Home » Actualités » Fahmi fait parti des responsables de la vente de la citoyenneté comorienne

Fahmi fait parti des responsables de la vente de la citoyenneté comorienne

Dans une interview le candidat à présidentielle, Mohamed ali Soilih alias Mamadou assume son échec et reconnaît que Ikililou a échoué.

image

La question reste à savoir si Fahmi Said Ibrahim, candidat à la présidentielle et ancien ministre des affaires étrangers de Sambi va reconnaître son échec dans le dossier de la vente de la citoyenneté comorienne. L’ancien ministre et avocat a sûrement conseillé l’ancien président Abdallah Sambi sur ce fiasco et l’argent qui a disparu dans la vente des passeports comoriens.

Fahmi était un ministre très proche de Sambi, le bilan politique de Sambi est son bilan comme l’avait souligné l’ancien président lors d’un meeting à Paris.

Peut on faire confiance à un homme qui a participé à la vente de la citoyenneté comorienne?
Peut on confier l’avenir de notre pays à un homme qui aux fausses promesses du projet Habitat ?

Un proverbe comorien dit qu’il ne faut attacher un cabri là où un cabri a trouvé la mort.

Fahmi a commencé à mentir aux Comoriens avec sa candidature qui n’a rien d’une candidature indépendante. Il était président du parti Pec et il s’est présenté comme indépendant à la présidentielle. Mais après il a dissous son parti pour rejoindre le parti Juwa. Il avait tout planifié en avance. Fahmi est la main droite de Sambi. On ne peut pas confier notre pays à un homme qui n’est qu’un plan B, Fahmi est simplement la marionnette de l’ancien président Sambi.

Comores infos: N° 1 de l’info sur mobile aux Comores, l »actualité partout. Comores Infos.

Powered by Comores infos