You are here: Home » Actualité » Fazul et Farouk ont le perlimpinpin, jackpot et pompon

Fazul et Farouk ont le perlimpinpin, jackpot et pompon

Fazul et Farouk ont le perlimpinpin, jackpot et pompon

Le ministère d’Afretane Yssoufa leur fait gagner le gros lot

Par ARM

       Parlant de Kenneth Kaunda (né en 1924, premier Président de la Zambie), le regretté René Dumont a écrit ce mot: «Kenneth Kaunda, cet honnête homme que le pouvoir a corrompu»: René Dumont avec Charlotte Paquet: Démocratie pour l’Afrique. La longue marche de l’Afrique Noire vers la liberté, Éditions du Seuil, Collection «Points actuels», Paris, 1991, p. 113.

Est-ce qu’Afretane Yssoufa Madjoini va devenir «cet honnête homme que le pouvoir a corrompu»? Les Mohéliens se posent la question et en redoutent la réponse.

En effet, aujourd’hui, Mohéli a les yeux fixés sur l’un de ses fils les plus brillants et les plus méritants: Afretane Yssoufa Madjoini, nommé ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, chargé des Affaires foncières et des Transports terrestres (quelle connerie! Comme le berger sale, voyou, malhonnête et sans dignité, ni honneur Djaé Ahamada Chanfi est le prétendu «ministre des Transports maritimes et aériens», il aurait fallu lui accorder aussi les Transports terrestres et le nommer «ministre des Transports» tout court).

Afretane Yssoufa Madjoini est un cadre brillant. Non. Il est brillantissime. Il est très bon, excellentissime, ancien très bon élève, ancien très bon étudiant en Génie civil au Maroc et ailleurs, compétent et honnête. Mais, il a le malheur d’être le frère du fantomatique Elfarouk Yssouf Madjoini, l’entrepreneur fantôme dirigeant une entreprise fantôme, l’âme damnée et le complice en vols, spoliations, fausses factures, surfacturation et autres saletés de Mohamed Saïd Fazul dit Babadi ou «Mtsouzi Poitra» («Sauce épaisse»), le semblant de «Gouverneur» de Mohéli. Pour le Tout-Mohéli, c’est Babadi qui a fait nommer Afretane Yssoufa Madjoini à un poste de ministre, et cela, sous la dictée d’Elfarouk Yssouf Madjoini, pour en profiter et continuer à voler les Mohéliens.

Les bandits Babadi et Elfarouk Yssouf Madjoini ont à la fois la poudre de perlimpinpin, le jackpot, le gros lot et le pompon parce qu’Afretane Youssouf Madjoine est nommé ministre dans leur secteur vital, un secteur qui inclut l’Aménagement du Territoire, l’Urbanisme et les Affaires foncières. Il y a quelques jours, en septembre 2020, les deux horribles voleurs ont volé un terrain appartenant au peuple de Mohéli, poussant ce peuple à la révolte. Est-ce que le jeune ministre Afretane Youssouf Madjoine va laisser son voleur de frère et le voleur Babadi pisser impunément sur les Mohéliens, ou va-t-il leur demander de rendre aux Mohéliens ces terrains qu’ils leur volent?

Aujourd’hui, les Mohéliens sont devenus des témoins privilégiés et veulent savoir si Afretane Youssouf Madjoine va laisser son voleur de frère Elfarouk Yssouf Madjoini remporter les marchés publics à Mohéli, laisser Babadi voler les terrains du peuple de Mohéli et ne pas réagir. Les Mohéliens observent et attendent. Ils sont témoins. Ils voudront connaître la position du ministre Afretane Youssouf Madjoine au sujet du duo de voleurs dont l’un des animateurs n’est autre que son hideux et horrible frère Elfarouk Yssouf Madjoini, qui a déjà gagné ses galons de voleur aux côtés de «Mtsouzi Poitra».

Les Mohéliens ont toujours été fiers de leur jeune prodige Afretane Youssouf Madjoine. Ils ne veulent pas le voir entre les mains des deux voyous notoires et maudits que sont Babadi et Elfarouk Yssouf Madjoini.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 2 octobre 2020.

Powered by WPeMatico