You are here: Home » Actualités » FIN DE LA TOURNEE DE MAMADOU DANS LE GNOUMAKELE : Pour une forte implication de la population

FIN DE LA TOURNEE DE MAMADOU DANS LE GNOUMAKELE : Pour une forte implication de la population

FIN DE LA TOURNEE DE MAMADOU DANS LE GNOUMAKELE : Pour une forte implication de la populationLa campagne électorale bat son plein dans la région de Gnoumakelé. Les candidats à la présidentielle se sont lancés à la rencontre des électeurs dans les villages et hameaux. En tournée dans la région de Gnoumakelé, le candidat Mohamed Ali Soilihi vient de finir son circuit avec un meeting populaire dans la ville Mramani dans la soirée de ce Samedi.

C’est dans le village de Mrijou que le candidat Mamadou a achevé, hier, sa tournée de la Région de Gnoumakelé. Accompagne de son équipe de campagne le candidat de l’UPDC à dans son déplacement dans la région de Gnoumakelé rencontrer la population de Mrijou, Mgnamboimro et de Mramani pour leurs exposes son programme afin de les convaincre du bien fonde de voter pour lui le 11 Mai prochain. Comme dans toutes les étapes, des immenses foules se sont déployées le long du parcours pour témoigner au candidat Mamadou leur attachement et leur confiance en sa personne. Partout où il est passé, on voit sur les pancartes et on entend scander le slogan « ye Mzé Ngena NGUVU ».

A Mramani, le candidat Mamadou s’est profondément réjoui de retrouver une foule immense réunie dans une symbiose et une ferveur exceptionnelles pour l’accueillir et lui d’exprimer que la paix et la sérénité sont revenues dans la région. En prenant la parole, le candidat Mamadou a exprimé toute sa gratitude aux populations de Mramani qui se sont remises aux tâches de leur devoir civil. Avant son intervention, le candidat Nourdine Midiladji, qui avait pris la parole en premier, avait brossé une situation reluisante de ce vote. « Aujourd’hui, cette ville est devenu les yeux et les oriels de notre avenir pour le 5 prochaines années. C’est pourquoi nous sommes venus pour solliciter vos soufrages pour que ces années avenir soient radieux et prospère pour tout le pays. Et cet avenir ne sera possible qu’avec ce deux candidat Mohamed Ali Soilihi et Aniss Chamsoudine », a-t-il déclaré.

En prenant la parole, Said Larifou a reconnu que des résultats tangibles ont été obtenus tous azimuts dans cette ville mais comme aux étapes précédentes, il a exhorté la population de Mramani, comme d’ailleurs tous les localités concernées par ce partiel, à ne pas se coucher sur leurs lauriers, mais de retrousser encore les manches car le chemin est pavé d’obstacles qu’il faut vaincre par la conjugaison des efforts et des intelligences de tous. « Vous êtes les arbitres et ce vous qui y allez déterminer le prochain président de ce pays. Et il ne faut pas se tromper car Il n’y pas de Sambi dans cette élection, et il ne faut pas confondre Sambi est Azali », a-t-il rappelé.

Le candidat Mamadou a fini par rappeler les efforts de son équipe de réclamer le droit des citoyens de ces 6 localités bafouées par des malveillants. « Quand nous avons réclamé le vote partiel pour que vous effectuez vos droit civil, il avait ceux qui ne le voulait pas et aujourd’hui, sont venu vous demander de voter pour eux pendant qu’ils ont refusé que vous vous exprimez comme les autres citoyens comoriens. Ces gens ne pensent pas à vous », a-t-il lâché le candidat Mamadou à Mramani.

Nakidine Hassane

Powered by Comores infos