You are here: Home » Actualité » Formidable mobilisation populaire sans véritable leader

Formidable mobilisation populaire sans véritable leader

Formidable mobilisation populaire sans véritable leader

Nécessaire mobilisation et leadership à l’intérieur du pays

Par ARM

     La mobilisation des Comoriens en France contre la dictature de Mitsoudjé conduite vers la tombe par le despote Assoumani Azali Boinaheri est un phénomène politique inédit. Jamais une communauté étrangère n’a envahi la rue française avec autant de détermination et de constance pour dénoncer la dictature de son pays d’origine. Fait sociopolitique absolument intéressant, d’autres communautés d’origine africaine installées en France prennent désormais fait et cause pour les Comoriens, militant pour une cause juste et honorable. Ce ne sont pas des petits arrangements de basse-cour entre certains «chefs» «de l’opposition» et leurs copains «panafricains», mais la mobilisation d’autres Africains aux côtés des Comoriens dans la rue, par africanisation du deuil déclenché aux Comores par le tyran Assoumani Azali Boinaheri.

La dictature a multiplié les fautes graves dans cette affaire, en croyant qu’il suffit de payer quelques billets aux corrompus professionnels de la prétendue «Diaspora positive» pour effacer l’infamie d’une tyrannie sans la moindre intelligence. Les thuriféraires corrompus essaient de discréditer le mouvement de protestation, par les chiffres les plus farfelus, en prétendant que la mobilisation populaire de protestation s’est estompée. Un des personnages du livre Une peine à vivre de l’Algérien Rachid Mimouni doit subir la peine de mort pour avoir défilé seul dans la rue à la gloire du «Maréchalissime», une pancarte à la main, «Vive le Maréchalissime», ne pouvant pas attendre la date de célébration de la fête nationale pour manifester sa fidélité envers le «Maréchalissime». Il a été condamné à mort parce que, en défilant seul dans la rue à la gloire du «Maréchalissime», il donne l’impression qu’il est le seul citoyen du pays qui soutient le dictateur qui tue ce pays.

De ce fait, ce qui compte ici, ce n’est le nombre des manifestants, même quand il est frauduleusement revu à la baisse, mais l’existence de manifestants, même d’un seul manifestant, dans la mesure où celui-ci finira toujours par être vu. Les Comoriens protestant dans la rue française contre la dictature de Mitsoudjé sont visibles. Les gens se demandent pourquoi les Comoriens, toujours pacifiques, manifestent dans la rue en France depuis le dimanche 24 mars 2019. En termes d’image, c’est un désastre pour le tyran Assoumani Azali Boinaheri, mais il ne le sait pas, à cause de son indigence intellectuelle et professionnelle.

La mobilisation populaire comorienne en France est l’inverse d’une Armée mexicaine: beaucoup de soldats, sans officiers, donc sans la pléthore des Généraux. Le mouvement de protestation des Comoriens en France est formidable, mais souffre cruellement de leadership. Ce mouvement n’a pas de leader à force de trop en avoir. Les haines entre ceux qui prétendent diriger le mouvement étouffent le coefficient de celui-ci, l’empêchant de faire tâche d’huile aux Comores, où les choses sérieuses doivent se faire, où doit avoir lieu la chute de la dictature de Mitsoudjé. Après la rue française, un autre foyer de la contestation doit naître aux Comores, partout aux Comores. La dictature ne peut pas tout contrôler, tout réprimer.

Mais, les divisions provoquées par les Saïd Larifou et consorts au sein de l’opposition ont fortement démobilisé les Comoriens de l’intérieur, qui découvrent chaque jour la corruption, la misère de la réflexion, l’escalade du ridicule, la mauvaise foi, la duplicité, le double langage et la nocivité d’«opposants» espions de racolage et de mendicité. Le centre de gravité de la protestation et du leadership doit être aux Comores, et les faux opposants doivent arrêter de démobiliser le peuple comorien de l’intérieur et de discréditer la vraie opposition.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 16 août 2021.

Powered by WPeMatico