You are here: Home » Actualités » fraude électorale: Quand deux fraudeurs se rencontrent, de quoi parlent-ils?

fraude électorale: Quand deux fraudeurs se rencontrent, de quoi parlent-ils?

fraude électorale: Quand deux fraudeurs se rencontrent, de quoi parlent-ils?
Ali Baba et les 40 voleurs ne parlent que du vol lorsque se voyaient et pareil pour les deux experts fraudeurs des élections, M.BOLERO et le chef de le ministre de la milice, M.KIKI. Le 1era été formé dans les grandes écoles Russe, en Géorgie et acquis une solide expérience et l’autre est sorti de l’école de rue de Dunkerque et de Moroni. Alors, à la lecture de l’article du Dr ARM, je me suis senti investi d’une mission d’interpréter l’échange, le dialogue entre ces deux hommes: BOLERO à gauche de la photo et M.KIKI à droite. Alors voici le dialogue :

-KIKI : Alors, entre nous deux, qui est le plus fort en fraude électorale?
– Bolero : Laisse-moi rire, tu n’es qu’un apprenti ?
Sans moi tu ne serais pas ce que tu es devenu!

– KIKI : sans blague ! Regarde tu as fait 104% aux élections de 2016 avec Djazza et moi je viens de battre votre score avec 104, 54% de soufrage aux élections municipales.
D’ ailleurs bientôt je vais te le prouver car je suis entre de remplacer tous les maires qui ne me sont pas acquis pour voter les notres….

– Bolero : t’es rigolo mon pote. Tu n’es même pas capable de faire 105%, apprenti que tu es.
Dis-toi que je suis ton mentor. Dans ce pays après l’ancien ministre Omartame, l’expert « trichologie » électorale qui avec initié la technique de la coupure du courant, c’est moi le boss de la fraude, personne n’a trouvé mieux que le 104%.

Mbadakome

Powered by Comores infos