You are here: Home » Actualités » Fuite des cerveaux aux Comores: ceux qui partent en France pour des études ne reviennent plus

Fuite des cerveaux aux Comores: ceux qui partent en France pour des études ne reviennent plus

Un remède urgent doit être trouvé.
Selon des statistiques obtenues auprès d’un responsable universitaire plus de 1000 élèves partis notamment en France pour poursuivre leur cycle universitaire ne sont pas revenus au pays . Sept cent issus de l’école Abdoulhamid , le reste de Mouigni Baraka et l’école française. C’est sont pour la plupart des cadres de haute qualité qui pourraient servir le pays .
Il y a urgence de réfléchir pour stopper cette hémorragie.
L’université des Comores resre le grand pourvoyeur d’emplois des entreprises 10% , l’administration occupe le reste .
L’université reste le lieu d’accueil des enfants de la classe populaire. Mon informateur m’indique que seul l’enfant du commandant Chigou fréquente l’université, si tenter que l’on considère que Chigou fait partie de la classe aisée Comorienne avec le salaire que l’on Connaît de l’armée.
N.B ces chiffres concernent seulement ces cinq dernières années.

Daoud Halifa

Powered by Comores infos