You are here: Home » Actualité » Gesticulation dramatique d’Assoumani Azali à Itsandra

Gesticulation dramatique d’Assoumani Azali à Itsandra

Gesticulation dramatique d’Assoumani Azali à Itsandra

Le tyran y est rejeté et s’accroche à des carcasses d’hyènes

Par ARM

À Itsandra, la population a la dent très dure contre le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Les accusations portées à Itsandra contre le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri sont lourdes, très lourdes:

  1. Le dictateur fou et mort-vivant de Mitsoudjé a déjà fusillé des jeunes d’Itsandra lors de sa première kleptocratie (1999-2006);
  2. Le dictateur fou et mort-vivant de Mitsoudjé a reçu sa caution pour la mascarade électorale de 2016 de Maître Bahassani Ahmed Saïd Hassani, le petit frère du Vice-président Djaffar Ahmed Saïd Hassani, tous deux d’Itsandra, aujourd’hui condamnés à une peine de prison à perpétuité, sans le moindre motif légal;
  3. Le dictateur fou et mort-vivant de Mitsoudjé, au bout d’une année de compagnonnage politique, a chassé du gouvernement Maître Fahmi Saïd Ibrahim, autre enfant honorable et emblématique d’Itsandra, uniquement parce que le Président Ahmed Sambi a désapprouvé publiquement l’inutile et regrettable rupture des relations diplomatiques entre les Comores et le Qatar, pour mieux ramper devant les dignitaires du gouvernement du Hedjaz;
  4. Le dictateur fou et mort-vivant de Mitsoudjé n’est soutenu à Itsandra que par le notable Mohamed Hassan, qui, pourtant, n’est pas dans le besoin et peut vivre sans l’argent sale du satrape de la satrapie de Mitsoudjé, même s’il a loué une de ses maisons à l’État;
  5. Le dictateur fou et mort-vivant de Mitsoudjé a chassé autour de lui le Vice-président Djaffar Ahmed Saïd Hassani et Maître Fahmi Saïd Ibrahim, pour s’accrocher au pédophile incestueux Mohamed Housseini Djamalilaïli. Or, selon cette femme d’Itsandra, «en Mohamed Housseini Djamalilaïli, il n’y a pas que la pédophilie décomplexée et l’inceste; il y a aussi la malédiction de celui qui a insulté sa propre mère en traitant son frère de “bâtardˮ. Mohamed Housseini Djamalilaïli représente ce qu’il y a de pire chez un être humain. Cela étant, Azali Assoumani ne peut compter sur l’aide de personne à Itsandra. Nous l’attendons au virage. Nous finirons par avoir sa peau. Cela prendra le temps que ça prendra, mais nous finirons par avoir sa peau».

Que ces accusations n’étonnent personne parce que le «ventriote» Assoumani Azali Boinaheri a troqué la compagnie des personnes honorables contre celles des voyous sans généalogie. C’est parce qu’il est un individu sans honneur qu’il se livre aux malheurs qui ont fait sa sinistre réputation. Mais, un jour, il finira par être rattrapé par les réalités de la vie. Personne n’a pu échapper un jour à son propre destin.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 29 décembre 2018.

Powered by Comores infos