You are here: Home » Actualité » Grands-Comoriens et Anjouanais contaminent Mohéli

Grands-Comoriens et Anjouanais contaminent Mohéli

Grands-Comoriens et Anjouanais contaminent Mohéli

Pourquoi ne restent-ils donc pas chez eux, sur leurs îles?

Par ARM

       Imaginez la colère de ma grande sœur Andhoimati Mikidadi dite Ma-Faïz, la Mère de Faïz, en octobre 2010. C’était lors de la campagne électorale. Alors qu’il ne s’agissait que de l’élection primaire, locale, devant désigner à Mohéli les 3 candidats qui devaient s’affronter au niveau des 3 îles, Mohéli était envahie par des Anjouanais et des Grands-Comoriens. Ma grande sœur Andhoimati Mikidadi, très en colère, répétait: «Mais, pourquoi ne restent-ils pas sur leurs îles respectives dans l’attente de l’élection sur les trois îles? Que viennent-ils faire ici, chez nous, en nous envahissant, en nous étouffant? Qu’ils rentrent chez eux et qu’ils nous laissent en paix». Ma grande sœur Andhoimati Mikidadi est tellement pétrie des valeurs fondamentales de l’État, de la République, de l’État de Droit, de la démocratie et de la bonne gouvernance que le jour où elle sera candidate au Gouvernorat de Mohéli ou à la Présidence des Comores, je serai son plus fervent soutien. Elle le mérite.

En ce moment, elle n’est pas la seule qui se pose des questions à Mohéli. En effet, quand le coronavirus ravageait Mohéli, les Mohéliens et les Mohéliennes étaient devenus pour les Grands-Comoriens et les Anjouanais des parias lépreux, sidatiques, sidéens, tuberculeux véhiculant également la peste et le choléra. Or, dès que l’aide de la France (les Mohéliens renouvellent leurs remerciements et leur reconnaissance au valeureux Député Mansour Kamardine de Mayotte) et celle des Mohéliens expatriés ainsi que la mobilisation des Mohéliens de l’intérieur ont fait sensiblement reculer le coronavirus sur l’île, Grands-Comoriens et Anjouanais envahissent massivement Mohéli et la contaminent. Ils meurent par dizaine de coronavirus sur leurs îles et vont à Mohéli, où ils contaminent la population.

Les Mohéliens ne souhaitent qu’une seule chose aujourd’hui: que chacun reste sur son île, que les Grands-Comoriens et les Anjouanais restent sur leurs îles. Ces gens-là n’ont rien à faire à Mohéli en dehors de la contamination. Même quand le coronavirus avait atteint son pic de mortalité, et quand les Mohéliens et les Mohéliennes étaient déclarés indésirables sur les deux autres îles, Mohéli continuait à alimenter la Grande-Comore et Anjouan, qui isolaient les Mohéliens par mépris et haine dans des zones tribales, réserves d’Apaches et bantoustans.

Avant que les Anjouanais et les Grands-Comoriens ne se mettent à contaminer Mohéli, l’île ne comptait que 3 cas de coronavirus, en cours de traitement. Depuis que les Anjouanais et les Grands-Comoriens contaminent Mohéli au coronavirus, ce chiffre est monté à 19 cas. Les Mohéliens ont compris: les Grands-Comoriens et les Anjouanais veulent les exterminer, les faire mourir jusqu’au dernier. Cela n’étonne aucun Mohélien parce que cette haine est ancienne, et est doublée de mépris. Cependant, aujourd’hui, chacun doit rester sur son île.

La contamination par Anjouan et Grande-Comore est un fait de notoriété publique. Le variant sud-africain du coronavirus été introduit à Mohéli par un Grand-Comorien vivant en région parisienne et traité à Mohéli par un médecin de cette île. Le même variant sud-africain a été haineusement introduit à Mayotte par des clandestins anjouanais. Là aussi, on se demande si c’est vraiment le bon moment pour les clandestins anjouanais de ramener ce virus hautement mortel à Mayotte. Il y a un moment, il faut savoir rester chez soi et y mourir dans la dignité. À la suite des contaminations provoquées par des clandestins anjouanais, Mayotte vit en confinement général, sur une île où la situation médicale et sanitaire était maîtrisée.

Que chacun meure sur son île, et les vaches seront mieux gardées!

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 7 février 2021.

Powered by WPeMatico