You are here: Home » Actualité » Hamada Madi Boléro sait où se trouve le Paradis!

Hamada Madi Boléro sait où se trouve le Paradis!

Hamada Madi Boléro sait où se trouve le Paradis!

Le laborantin a localisé le Paradis sur la Planète Mars

Par ARM

     Nous voici au Collège de Fomboni à la fin des années 1970. Le fugitif international Hamada Madi Boléro a vaguement entendu parler de Karl Marx et de Vladimir Oulianov Lénine. Il se surnomme Lénine et se met à raconter les pires mensonges sur la pensée des deux hommes. Il ne recevra Le Capital de Karl Marx (en deux Tomes) qu’en… 1985! Déjà, à cette époque, je l’accusais de mensonges devant les gens. Chaque fois – c’est-à-dire souvent –qu’il mentait, je l’accusais publiquement de mensonges. Comme cela le dérangeait et le mettait mal à l’aise, il finit par me dire dans un soupir à fendre l’âme: «Je serai un homme de pouvoir, et toi, tu ne manqueras jamais une occasion pour me critiquer de manière sévère, sans la moindre pitié».

C’est en 1977 qu’il nous fit part de sa plus grande «découverte»: «Le Paradis se trouve sur la Planète Mars». Même le Prophète Mohammed n’a jamais dit cela. Autrement dit, il prétend en savoir plus sur le Paradis que le Prophète Mohammed lui-même!

Son front est garni d’une grosse auréole, un signe devant prouver qu’il fait la prière avec dévotion. La chose fait rire. En réalité, il frotte son front par terre pour faire apparaître l’auréole de manière artificielle. En plus, l’homme du Paradis sur la Planète Mars n’a jamais fait le Ramadan. Déjà collégien, il s’enfermait dans sa cabane et mangeait, fumant des Gauloises sans filtre. Pour occulter la forte odeur du tabac noir, il allumait le «mosquito», ces spirales chassant les moustiques. Alors qu’il était parmi les Mohéliens de Bête-Salam, il mangeait en pleine journée dans les restaurants parisiens, dans la journée, en plein mois de Ramadan, devant moi, prétextant diverses épidémies et pandémies qui le ravageaient. Le pauvre chéri…

Vous l’aurez compris: avant de déclarer la guerre à l’espèce humaine, le fugitif international Hamada Madi Boléro s’est déclaré ennemi de Dieu. Dès lors, comment voulez-vous que cet individu ne soit pas, dans l’œuvre de destruction des Comores, l’allié le plus zélé et le plus fanatisé du mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger»?

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 4 juin 2019.

Powered by Comores infos