You are here: Home » Actualités » Hamada Madi Boléro veut le choc atomique entre alliés

Hamada Madi Boléro veut le choc atomique entre alliés

Hamada Madi Boléro veut le choc atomique entre alliés

Il pousse Azali Assoumani à la guerre civile contre Ahmed Sambi

Par ARM

     Dans le tract historique «Kala Wa Dala» de mai 2014, devenu depuis un grand classique de la littérature explosive et subversive nationale des Comores, le fugitif international Hamada Madi Boléro est décrit par les neveux et cousins d’Ikililou Dhoinine dans les termes suivants: «Boléro, Directeur de Cabinet à la Défense, surnommé Dracula. C’est un fantôme, un caméléon, un escroc, un menteur. Il n’a pas d’identité fixe, il change en fonction du pouvoir. Ses alliés (Moishikundi wayi conteneri ya banatacha) Le petit groupuscule qui se réunit devant le conteneur du père de Natacha» (Youssoufa Madi, de Djoiezi)] ne le soutiennent plus, ils le haïssent. Ce Monsieur n’est ni un Mohélien, ni un Grand-Comorien vu ses mentalités (moyenne: 0,5/20. Mention: Traître».

     Eh bien, «le petit groupuscule qui se réunit devant le conteneur du père de Natacha» vient de voir partir l’un de ses éléments les plus brillants, Mohamed Nafour Abdoulhalim, qui a quitté politiquement le fugitif international Hamada Madi Boléro pour prendre la direction régionale du Parti Bidoche d’Ahmed Sambi à Mohéli. Cette nouvelle remplit de joie le Tout-Mohéli, qui constate l’éloignement de ce garçon brillant d’un malfaiteur pathologique, mais aussi le rajeunissement de la classe politique mohélienne, dont le bilan, entièrement négatif, est à faire en public. D’autres jeunes de Mohéli doivent suivre la voie de Mohamed Nafour Abdoulhalim, en optant pour les formations partisanes de leur choix, tout en s’éloignant des traîtres vieillissant sous le poids de leurs compromissions et trahisons.

     En même temps, on constate que les hasards du calendrier politique réservent des surprises parce que le nouvel engagement politique de Mohamed Nafour Abdoulhalim, l’un des principaux animateurs des débats sociopolitiques de Poteau central à Djoiezi, Mohéli, coïncide avec la nouvelle croisade du malfaiteur de la Commission de l’océan Indien (COI) contre son vieil ennemi Ahmed Sambi. En effet, à l’heure actuelle, le fugitif international Hamada Madi Boléro est revenu à sa vieille haine envers son ennemi Ahmed Sambi, poussant le «saigneur» Azali Assoumani à rompre publiquement et de manière fracassante avec l’homme qui avait mis à sa disposition les pétrodollars de l’Iran en avril 2016 pour la plus grande fraude électorale comorienne de tous les temps. Avant de se lancer dans cette nouvelle aventure suicidaire, le fugitif international Hamada Madi Boléro a acheté et mis dans une valise le linceul de son «ami» le «saigneur» Azali Assoumani, sachant pertinemment que ce nouveau développement politique finira dans le sang.

     Pourquoi? Parce qu’Ahmed Sambi refuse d’être l’éternel dindon d’une farce sinistre. Seulement, le fugitif international Hamada Madi Boléro doit préparer aussi son propre linceul parce que la guerre qui va éclater entre le «saigneur» Azali Assoumani et Ahmed Sambi va l’entraîner également dans la fosse remplie de sang. Il est vrai qu’à l’heure actuelle, il fait usage de photos et vidéos pornographiques qu’il faisait lui-même pendant ses ébats sexuels pour faire chanter ses anciennes maîtresses face à leurs époux, mais Ahmed Sambi n’a jamais été sa «maîtresse». Donc, il n’a aucune prise sur lui. Il ne peut pas le faire chanter. Les Comoriens attendent le début des tueries que va provoquer cet homme qui a décidé de faire le vide autour de lui et qui va provoquer un sursaut national contre lui le jour où son maître Satan le poussera à tenter de briguer les suffrages des Mohéliens et des autres Comoriens. Les Mohéliens l’attendent de pied ferme pour lui montrer comment les chiens font pipi débout.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 28 octobre 2016.

Powered by Comores infos