You are here: Home » Uncategorized » Hamada Madi Boléro veut tuer Ismaïl Ahmed Kassim

Hamada Madi Boléro veut tuer Ismaïl Ahmed Kassim

Hamada Madi Boléro veut tuer Ismaïl Ahmed Kassim

Inquisition de Madi Hamada sur Hamada Elmoutawakil

Par ARM

      À l’annonce de la découverte fantaisiste de clous sur la piste de l’Aéroport de Bandar-Es-Salam, à Mohéli, le lundi 19 février 2018, il ne s’est trouvé personne à Mohéli pour croire aux élucubrations pathétiques de Monsieur Clown, Maître Clous Saïd Larifou, le plus grand émetteur de chèques sans provisions de toute l’Histoire des Comores. Ce branquignol grandguignolesque avait déclaré sur Facekook, moins de 5 secondes après l’annonce de cette affaires de clous, qu’il s’agissait d’une «tentative d’attentat» et d’un «attentat», sans un début d’enquête, ni un commencement d’un quart de la moitié d’une preuve. Quand Ismaïl Ahmed Kassim et Hamada Elmoutawakil ont été arbitrairement arrêtés, torturés, et ont subi sur eux l’urine des soldats de l’Armée coloniale de la «Ripoux-blique» de Mitsoudjé à Mohéli avant leur déportation illégale en Grande-Comore, il ne s’est trouvé personne à Mohéli pour croire à la bêtise faisant d’innocents de «coupables», des «coupables» expiatoires et exutoires.

      Aujourd’hui, les Comoriens ont une preuve supplémentaire sur l’innocence d’Ismaïl Ahmed Kassim et de Hamada Elmoutawakil. Aujourd’hui, les Comoriens ont une preuve supplémentaire sur l’orchestration de toute cette douloureuse affaire par le fugitif international Hamada Madi Boléro, le pédophile autoproclamé dans son livre électronique. En effet, lors de l’interrogatoire inquisitoire de Hamada Elmoutawakil, en absence d’Ismaël Ahmed Kassim, l’officier Madi Hamada, natif de Hoani, Mohéli, avait tout fait pour l’obliger à avouer que c’est Ismaël Ahmed Kassim qui avait répandu des clous sur la piste de l’Aéroport de Mohéli.

      Mais, Hamada Elmoutawakil n’a pas cédé au chantage odieux des gendarmes, qui lui faisaient miroiter sa mise en liberté dès qu’il accusait l’innocent Ismaïl Ahmed Kassim. Cette démarche immonde et répugnante signifie que les tortionnaires reconnaissent l’innocence de Hamada Elmoutawakil et Ismaïl Ahmed Kassim, mais cherchent à noyer le second.

C’est ce Madi Hamada qui avait ordonné et organisé les tortures des deux jeunes hommes à la caserne de Bonovo, Mohéli. Le Tout-Mohéli sait que depuis longtemps, l’officier Madi Hamada, l’enfant de Hoani, roule sous les ordres malsains du fugitif international Hamada Madi Boléro, qui reconnaît lui-même sa pédophilie au Lycée de Moroni, dans un livre électronique qu’il a lui-même écrit. Or, cette affaire de clous est créée de toutes pièces par le fugitif international Hamada Madi Boléro pour faire du tort à Mohamed Larif Oucacha, son ancien mentor, l’homme qui l’avait battu aux élections législatives de 2004.

Comme il n’a pas été possible de retenir plusieurs heures Mohamed Larif Oucacha dans les locaux de la Gendarmerie à Mohéli, le fugitif international Hamada Madi Boléro cherche en Ismaïl Ahmed Kassim un exutoire pour son inextinguible détestation et légendaire haine. Du siège de la Commission de l’océan Indien (COI) à l’île Maurice, c’est lui qui a donné des ordres pour l’arrestation, la torture, les traitements inhumains et dégradants et la déportation que devaient subir Ismaïl Ahmed Kassim et Hamada Elmoutawakil. Il veut cacher l’échec de son plan de malade mental en s’acharnant sur un innocent sur qui son ami Houmed Msaïdié Mdahoma et Monsieur Clown, Maître Clous Saïd Larifou ont demandé la peine de mort, cet excès de zèle devant leur assurer une place de ministre dans le prochain gouvernement.

Le Tout-Djoiezi s’interroge sur l’origine et la signification de l’acharnement du gendarme Madi Hamada et du fugitif international Hamada Madi Boléro sur Ismaël Ahmed Kassim. De toute manière, le fugitif international Hamada Madi Boléro file du mauvais coton sur cette affaire, qui lui coûtera bon, à tous points de vue. Le moment venu, nous en reparlerons.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 21 mars 2018.

Powered by Comores infos