You are here: Home » Actualités » HISTORIQUE : TELMA deviendra le 2nd opérateur aux Comores

HISTORIQUE : TELMA deviendra le 2nd opérateur aux Comores

Avec une note technique de 82/100 et une offre financière De 7 milliard et 10 millions de KMF, Telma deviendra le second opérateur des Communications Electroniques (CE) en Union des Comores.


L’attribution de la licence globale et unifiée est une prérogative de l’Autorité Nationale de Régulation des TIC. D’une durée de 15 ans, elle a un caractère personnel et reste cessible qu’avec le seul « consentement préalable del’ANRTIC », indique la loi. Dans les prochaines heures le régulateur Comorien publiera sa décision d’octroi de ladite licence, dont son entrée en vigueur est conditionnée par le paiement de la contre partie financière, à savoir de 7 milliards et 10 millions KMF.

TELMA a comme maison mère le groupe HIRIDJEE. Avec ses 1,5 millions d’abonnés, l’opérateur TELMA a déployé à Madagascar son réseau 3G. Une cinquantaine de villes de la grande île bénéficie de la couverture de la 4G. Membre du consortium Eassy, TELMA s’emploie à s’implanter dans la région de l’Océan Indien et à devenir le leader régional des télécommunications. Il est devenu propriétaire des activités d’Outremer Telecom dans les îles de la Réunion et de Mayotte depuis juillet dernier. Il assure à Madagascar le service de transfert d’argent par le biais du téléphone mobile, appelé « MVOLA ».

Des nouveaux défis s’annoncent d’emblée pour l’ANRTIC: réguler efficacement, veiller à l’application de la réglementation régissant le secteur des Communications Electroniques. Aujourd’hui le Directeur Général Mohamed Alfeine a réalisé un de son triptyque : « l’avènement de la seconde licence ». Qu’Allah lui apporte soutien pour escalader de nouvelles cimes et engranger d’autres réussites pour l’ANRTIC.

Historique est cette date pour tous les comoriens. Certes ce processus d’octroi de la seconde licence est un aboutissement. Cependant il est aussi un départ pour un développement harmonieux des TIC, la croissance économique et le progrès social. Gageons surtout que cette recette fiscale, 7 milliards et 10 millions de droit de licence, sera orientée vers l’investissement et le développement. C’est une responsabilité Gouvernementale.

Assaf Mohamed Sahali

HabarizaComores.com | أخبار من جزر القمر.
© « Copyright ©2011 AHAMED ZOUBEIRI Hakim. www.habarizacomores.com|(أخبار من جزر القمر) Tous droits réservés.

Powered by Comores infos